Laissez vos coordonnées, nous vous rappelons rapidement !

Ou un spécialiste vous conseille au 09 52 57 30 37

Les 21 SCPI recommandées par SCPI-8

les fondamentaux de la scpi de rendement

Les SCPI de rendement ou plus exactement les Sociétés Civiles de Placement Immobilier sont des véhicules d'investissement qui, via leur société de gestion, ont pour activité principale d'acheter des biens professionnels et de les louer par le biais d'un bail commercial. En effet, contrairement aux SCPI fiscales, résidentielles ou de plus-value, les SCPI de rendement sont constituées de bureaux, entrepôts, locaux d'activités ou de locaux commerciaux. Le point commun entre ces types d'immobiliers réside dans le fait que ces locaux sont loués au travers d'un bail commercial à des entreprises, des administrations ou à des commerçants.

Les caractéristiques des SCPI de rendement

Le bail commercial

Contrairement aux SCPI fiscales ou résidentielles, la nature professionnelle du parc immobilier et donc indirectement les baux commerciaux assortis sont l'un des principaux avantages. Par rapport à un bail d'habitation résidentiel, le bail commercial possède de nombreux avantages :

  • les clauses du bail sont synallagmatiques c'est-à-dire décidées entre les 2 parties elles permettent donc d'y intégrer des clauses au choix. Par exemple, les loyers ne sont pas indexés obligatoirement sur l'IRL (indice de référence des loyers) mais peuvent être au choix des contractants (l'évolution du CA des commerciaux, l'ICC, le CA du locataire...). De plus, les charges afférentes au bien peuvent être réparties au choix. Par exemple, le locataire peut prendre en charge l'article 605 et 606 du code civil correspondant aux gros travaux.
  • L'étude du dossier des locataires est plus aisée. On constate actuellement que plus de 30% de dossiers déposés par les particuliers en vue d'une location en Ile-de-France sont falsifiés. En outre, les capacités financières des entreprises sont nettement supérieures à celle des particuliers. Pour preuve, malgré la crise financière de 2008, le taux d'occupation financier des SCPI n'a baissé que de 0,8%.
  • La tendance du marché professionnel paraît nettement plus propice. Depuis 1999, aussi bien les loyers que les prix ont augmenté de manière beaucoup plus saine que le marché résidentiel conduisant à de véritables opportunités.

La nature fiscale des revenus locatifs en SCPI de rendement

Les revenus générés pour l'investisseur sont classés dans la catégorie des revenus fonciers. On en déduit que la nature fiscale des loyers émanant du parc locatif professionnel est identique au marché du résidentiel. Louer un appartement ou acquérir des parts de SCPI conduit donc à la même fiscalité. D'un point de vue administratif l'investisseur va devoir remplir déclaration 2044 correspondant aux revenus fonciers. Pour plus d'informations sur la partie fiscale rendez vous sur le dossier consacré à ce point.

La distribution des revenus

La SCPI de rendement comme son nom l'indique, a pour but de verser un rendement régulier à l'investisseur. Après une période de carence initiale, en général de 3 mois (en fonction des statuts des SCPI), la jouissance des parts débutent et les loyers (aussi appeler dividendes) sont à ce moment là distribués de façon trimestrielle à terme échu (ie fin de trimestre) au prorata du nombre de parts détenues. Actuellement, on peut attendre un rendement compris entre 4,5% et 6% en fonction de la SCPI sélectionnée.

Au final, la SCPI répond aux problématiques de création de capital futur et/ou de revenus complémentaires pour la retraite. Les SCPI sont également une bonne alternative aux fonds euros des contrats d'assurance vie puisque ces derniers sont en chute libre depuis quelques années.

Comprendre la SCPI en vidéo

Comment investir en SCPI ?

Après avoir mis en évidence les principales caractéristiques des SCPI de rendement, il reste un point en suspens : comment investir ? Vous pouvez bien sûr accéder à notre dossier complet sur le sujet ou lire le résumé ci dessous.

Il existe 4 possibilités pour investir :

  1. Investir dans une SCPI de rendement en cash, c'est à dire sans recourir à un prêt bancaire, permet d'obtenir des rentes régulières pour compléter ses revenus. Les revenus des meilleures SCPI peuvent atteindre 6% et sont perçus trimestriellement à terme échu donc en Avril, Juillet, Octobre et Janvier. Ces revenus sont fiscalisés à hauteur de la tranche marginale d'imposition plus la CSG/CRDS. Il est donc préférable d'acquérir des parts en cash quand on est peu fiscalisé ou quand on possède des réserves de déficits fonciers. Une stratégie alternative réside dans un investissement en SCPI détenant son parc hors de la France. Pour plus d'informations sur cette méthode, vous pouvez lire notre dossier sur les SCPI européennes.
  2. L'acquisition de parts de SCPI par emprunt est une solution pour se créer du patrimoine en utilisant une épargne mensuelle régulière. L'intérêt majeur de ce type d'acquisition est d'utiliser l'effet de levier du crédit afin que les loyers perçus remboursent en grande partie les échéances de crédit. Par exemple, pour un investissement de 100 000 euros avec un prêt sur 20 ans, la différence entre la mensualité et le loyer sera d'environ 200/250 euros, y compris la fiscalité supplémentaire ! Sur le site, vous trouverez une simulation type et détaillée de cet exemple. N‘hésitez pas à utiliser notre simulateur pour prendre en considération votre situation fiscale personnelle. schema scpi de rendement
  3. On peut également acheter des parts de SCPI en démembrement, c'est à dire, soit acheter l'usufruit de la SCPI, soit la nue propriété. L'usufruit de SCPI correspond à la jouissance des fruits de l'investissement, en l'occurrence des loyers. L'acquisition des parts se réalise avec une décote plus ou moins forte selon la durée du contrat de démembrement. Au bout du contrat, la pleine propriété revient au nu propriétaire. Ce dernier achète également avec une décote mais ne perçoit pas de loyers. Il est exonéré d'impôt sur la fortune pendant la période de nue propriété.
  4. Il est possible d'investir en SCPI dans un contrat d'assurance vie. Les dividendes perçus servent à racheter des parts ou à réinvestir sur un autre fond (euros ou actions par exemple). L'intérêt majeur de ce montage est de bénéficier, après 8 ans, de la fiscalité avantageuse des contrats d'assurance vie. En effet, tant que l'investisseur ne procède pas à des rachats (partiels ou complets) il n'y a pas de fiscalité.

Au final, le choix entre ces différentes façons d'investir en SCPI dépend de plusieurs paramètres

  • La fiscalité de l'investisseur
  • L'horizon d'investissement
  • La finalité de l'investissement
  • La capacité d'endettement et d'épargne mensuelle
  • Du capital disponible et liquide
  • D'un projet de transmission patrimonial

Fiscalité : pour bien choisir son projet d'investissement en SCPI de rendement, il convient de connaître sa tranche marginale d'imposition pour optimiser sa fiscalité. Cette dernière dépend des revenus imposables annuels. En effet, un investissement en cash dans une SCPI de rendement pour un particulier se situant dans une TMI à 41% sera peu rentable puisque l'ensemble de ses dividendes perçus seront imposés à hauteur de 41% + 15,5% (CSG/CRDS). Par conséquent, d'une rentabilité locative initiale de 5,5% brut d'impôt, on tombe à 2,39% net d'impôt !

Horizon de placement : un investisseur doit avant tout se dire qu'un investissement dans un SCPI de rendement est un investissement de moyen/long terme. La durée minimale recommandée par l'autorité des marchés financiers est de 8 ans. Un investisseur doit donc être vigilant pour ne pas bloquer soit son cash, soit sa capacité d'endettement sur ses futurs projets personnels.

Objectif : quel est l'objectif final de l‘investissement locatif ? Se créer une rente ? Diversifier son patrimoine ? Faire fructifier du capital ? Réaliser une transmission patrimoniale ? Selon cet objectif, la nature de l'investissement sera différent.

Epargne mensuelle : pour recourir à un emprunt afin d'acheter des SCPI de rendement, il convient de connaître sa capacité d'endettement. Généralement, les banques prennent en compte 70% des loyers à venir pour calculer ce taux. En revanche, les modalités de calcul et les prises de garantie varient fortement d'une banque à l'autre. De plus, il faut déterminer un niveau d'épargne mensuel indolore pour couvrir le différentiel entre les mensualités payées et les loyers perçus.

Capital disponible : Si l'on souhaite acheter des parts de SCPI en cash ou en assurance vie, il faut au préalable définir une somme qui est déblocable et garder de côté au minimum 3 mois de salaires pour couvrir les imprévus de la vie.

Transmission : l'investissement a-t-il pour objectif de transmettre du patrimoine ? A quelle horizon ? On peut le réaliser via une SCI et/ou en démembrant les parts de SCPI. Il existe certaines subtilités pour cet objectif pour lesquelles il est préférable d'être accompagné par une personne compétente.

Pour être sûr de faire le bon choix, il est fortement conseillé de se faire aider par un expert qui sera à même de répondre à l'ensemble de vos questions.

Pour résumé, le principe d'une SCPI de rendement réside dans :

  • un patrimoine constitué de biens professionnels : boutiques, bureaux, entrepôts
  • une rentabilité locative comprise entre 4,5% et 6%/an pour l'associé
  • une fiscalité équivalente à un investissement traditionnel (déclaration 2044)
  • une multitude de possibilités d'acquisitions de parts de SCPI de rendement

Les SCPI de rendement

Notre sélection
  • Foncière remusat
    Rendement
    5,39%
    Prix de la part
    1010€
  • Immauvergne
    Rendement
    5,58%
    Prix de la part
    XXX860€
  • Ouest cap atlantique
    Rendement
    ---
    Prix de la part
    ---
  • Atream hôtels
    Rendement
    0,00%
    Prix de la part
    1000€
  • Atlantique mur régions
    Rendement
    0,00%
    Prix de la part
    1004€

Exemples d'investissements en scpi

  • Immeuble
    Puteaux (92)
    • Date d'acquisition : 10/09/2014
    • Prix d'acquisition : 53 049 000 €
    • Locataire : SONY
  • Grande tour commerciale
    Sainte Eulalie (33)
    • Date d'acquisition : 20/09/2012
    • Prix d'acquisition : 55 000 000 €
    • Locataire : Orange, Yves Roche, Leclerc... 60 boutiques
  • Rendement Net
    5,81%
    Le Flavia
    Ivry-sur-Seine (94)
    • Date d'acquisition : 27/01/2015
    • Prix d'acquisition : 76 860 000 €
    • Locataire : FNAC
  • Rendement Net
    8.81%
    Immeuble
    ROUEN (76)
    • Date d'acquisition : 26/03/2015
    • Prix d'acquisition : 9 730 300 €
    • Locataire : SNCF
  • Rendement Net
    7.07%
    Halle Borie 1
    LYON (69)
    • Date d'acquisition : 04/06/2015
    • Prix d'acquisition : 14 884 424 €
    • Locataire : Métropole de Lyon
  • Rendement Net
    7.11%
    Eden Park 1 & 2
    SAINT PRIEST (69)
    • Date d'acquisition : 15/07/2015
    • Prix d'acquisition : 9 088 235 €
    • Locataire : TERIS, LCPR, ALTESYS, MONSANTO
  • Rendement Net
    6.69%
    APAVE
    SAINT PRIEST (69)
    • Date d'acquisition : 15/07/2015
    • Prix d'acquisition : 8 139 020 €
    • Locataire : APAVE
  • Rendement Net
    5,52%
    Le Montréal
    PARIS (75)
    • Date d'acquisition : 11/12/2014
    • Prix d'acquisition : 61 500 000 €
    • Locataire : ESG Management
  • Rendement Net
    7.52%
    Locaux
    Bruxelles (99)
    • Date d'acquisition : 10/10/2014
    • Prix d'acquisition : 14 930 000 €
    • Locataire : Bridgestone
  • Tour Areva
    La Défense (92)
    • Date d'acquisition : 10/01/2002
    • Prix d'acquisition : 48 499 366 €
    • Locataire : Areva
L'équipe SCPI8 | un réseau d'expert