Des taux historiquement bas pour investir en SCPI

par | SCPI de rendement

Une tendance se dégage et s'installe depuis plusieurs mois : la baisse des taux d'emprunts. Si vous avez toujours désiré investir en SCPI (Société Civile de Placement Immobilier), c'est une opportunité à saisir sans plus attendre ! Les rendements proposés par les sociétés de gestion toujours attractifs vous inciteront certainement à faire le premier pas, en se rapprochant d'un conseiller en gestion de patrimoine, l'investissement sera alors le plus optimisé.

Aujourd'hui, il est possible d'emprunter à 2% ou même 1,7% pour des durées respectives de 20 ans et 10 ans. Même si l'endettement peu freiner vos ardeurs, il semble opportun d'investir dans la pierre papier au vu des conditions actuelles. 5,08%, c'est le taux moyen de rendement distribué par les sociétés de gestion à ses associés en 2014. Les prévisions pour 2015 restent honorables, statuant sur un rendement de plus de 5%. En acquérant des parts de SCPI à crédit, vous pouvez jouer sur l'effet de levier du crédit et cette performance peut être amplifiée !

Pour emprunter auprès d'un établissement de crédit, il va sans dire qu'il est nécessaire de disposer d'une bonne stabilité financière. Deux aspects sont à considérer avec attention. Dans un premier temps, le taux d'endettement ne doit pas excéder 33%. Ce ratio se calcul par le rapport des ressources mensuelles sur les charges mensuelles. S'il dépasse ce seuil, l'organisme prêteur se montrera alors plus réticent à vous octroyer le crédit, à moins que vos éventuels prêts en cours voient leurs échéances prochaines arriver à terme. Par ailleurs, un second critère peut jouer dans la balance : l'apport que vous pourrez fournir. En effet, si vous pouvez financer le projet en partie par le biais de vos ressources personnelles, le banquier montrera certainement plus de clémence à votre égard.

L'emprunt à taux bas offre un avantage appréciable dans la mesure où l'essentiel de l'opération sera financé par les loyers perçus, même si un effort mensuel est à prévoir. Il faut également prendre en compte la carence locative généralement d'une durée de 3 mois et pouvant aller jusqu'à 6 mois, temps de latence avant de percevoir les premiers loyers. Concernant la fiscalité, les intérêts d'emprunts déductibles des loyers sont avantageux en particulier lorsque votre taux d'imposition est égal ou supérieur à 30%.

Pour réaliser un tel projet d'investissement, vous devez cependant disposer d'un certain temps devant vous. Dix ans, c'est la durée minimale conseillée afin de voir ses parts retrouver leur prix d'achat car les frais de souscription avoisinent le plus souvent les 10%. Vous ne devez donc pas compter récupérer votre capital durant ce laps de temps ! La revente s'effectuant sur le marché secondaire, il est possible de ne pas trouver une contrepartie même si l'opération est le plus souvent réalisée rapidement. En outre, un prêt de cette nature entamera certainement votre capacité d'emprunt durant la durée de l'opération, assurez vous d'avoir les moyens nécessaires si vous comptez réaliser d'autres projets dans les années suivant la mise en place du montage. En fin de compte et malgré ces quelques points à considérer, vous aurez constitué une source de revenus régulière en apportant un maigre effort d'épargne, pouvant répondre à divers objectifs, tels que des compléments pour la retraite ou la fructification de votre patrimoine.

L'auteur de l'article
Paul HAREL

Paul est issu d'une famille de financiers. De mère experte comptable et de père directeur financier, il se passionne de la gestion privée très tôt et démarre ses études à la Paris School of Business (ex-ESG Management School). Il part un an à Boston, pour étudier à la prestigieuse Boston University. Dès qu'il revient, il enchaine les expériences professionnelles dans le secteurs de la gestion d'actifs et de la gestion de portefeuille (en family-office et en cabinet de gestion de patrimoine). Il obtient un Master II en Gestion de Patrimoines à PSB, à la suite de deux années d'alternance au sein du cabinet Euodia Finance. 

Sur le même sujet
Investir dans le camping en SCPI, c'est possible !
Par -
Et si vous profitiez des bonus offerts par les SCPI ?
Par -
Expatriation: Stratégies en cas de cession immobilière
Par -
Je souscris