La SCI, une autre façon d'acquérir des parts de SCPI !

par | Actualité

La SCI, une autre façon d'acquérir des parts de SCPI !

 

Autre que l'acquisition de biens immobiliers au sein de la SCI, il existe une possibilité de se constituer un portefeuille de parts de SCPI avec un apport en capital soit par le biais du crédit. Voici quelques informations pour comprendre les SCPI en SCI.

La SCI et la SCPI ont le même objectif principal, la mutualisation du risque !

Quel est l'intérêt de cette formule ?

En cas de crise économique, toutes les SCPI ne souffrent pas en même temps et de la même manière. Cette diversification permet de traverser sans soucis une période de crise dans un secteur géographique ou sectoriel précis. Par exemple acheter des parts de SCPI spécialisées dans les bureaux en province, d'autres dans les bureaux à Paris et d'autres encore dans des commerces permet une forte mutualisation des risques.
Autre que la diversification, cette formule permet également de faire une sélection des meilleures SCPI, les mieux gérées et avec les meilleurs rendements. En investissant de cette façon, on met a priori toutes les chances de son côté pour avoir en portefeuille les produits les plus performants.
Les loyers des SCPI sont versés sous forme de dividende, ils peuvent être reversés aux associés ou réinvestis en SCPI afin d'augmenter le portefeuille.

Le démembrement est tout à fait possible, cela consiste à répartir la propriété d'un bien entre un usufruitier qui perçoit les loyers et un Nu-propriétaire (propriétaire du bien). Dans le cas d'un portefeuille de parts de SCPI logées dans une SCI, ce ne sont pas les parts de SCPI qui sont démembrées mais les parts de la SCI, ce qui change tout !

Par exemple des parents veulent procurer un revenu à leur enfant étudiant autrement qu'en lui versant une pension alimentaire.
Ils constituent ensemble une SCI, les parents apportent par exemple les fonds ou un portefeuille de SCPI. Ils auront la quasi totalité des parts de la SCI. Ils font la donation de l'usufruit de leurs parts à leur(s) enfant(s), afin que celui(ceux)-ci perçoive(nt) les revenus distribués par la SCI. Le gérant garde ses pouvoirs de gestion intacts et peut faire les arbitrages qu'il souhaite sur le portefeuille de SCPI.

Le financement à crédit est possible sous certaines conditions

Il faut que tout les associés soit finançables à hauteur de leur quote part de la SCI. Si un des associés n'a pas de revenus, l'opération ne sera pas envisageable. Les organismes financiers exige une marge de sécurité également.
Les banques demandent en garantie un nantissement des parts de SCPI. Le prêteur exige parfois qu'un des associés se porte caution solidaire de la SCI emprunteuse.

Il existe aujourd'hui des SCI de SCPI déjà constituées. C'est à dire acheter des parts ou des actions d'un fond ou d'une société qui a pour mission d'acheter des parts ou des actions d'autres fonds ou sociétés intervenant dans le secteur immobilier. C'est un marché qui n'est pas encore réellement développé.

 

Sur le même sujet
Expatriation: Stratégies en cas de cession immobilière
Par -
Investissement en immobilier locatif: SCPI ou studio?
Par -
Interview de Jean Christophe Antoine sur les critères d'achat immobilier
Par -