Les SCPI de Corum pourront-elles tenir la cadence du rendement de l'année 2018 ?

par

Les SCPI de Corum pourront-elles tenir la cadence du rendement de l'année 2018 ?

La SCPI (Société Civile de Placement Immobilier), ou plus couramment appelé « la Pierre Papier » est un type d’investissement immobilier. L’investisseur achète des parts d’un parc immobilier composé principalement d’actifs professionnels qui permet à la SCPI d’être lié par un bail commercial. La SCPI perçoit des loyers qu’elle distribue ensuite à ses associés au prorata des parts détenues dans la société. La SCPI est géré par une société de gestion. Le rôle de cette société est primordial. En effet, la société de gestion est en charge d’acheter et de vendre les biens, de louer les actifs, de s’occuper du compte des associés. Le schéma des SCPI est très lourdement encadré par l’AMF (Autorité des Marchés Financiers). C’est une autorité administrative indépendante qui fixe des règles strictes, pour permettre la construction d’un patrimoine sein et ainsi préserver le rendement.

Corum Asset Management (Corum AM). C’est une société de gestion indépendante et créée en 2011. Cette société de gestion gère plus de 2 milliards d’actifs immobiliers. Cette société gestion présidé par Frédéric Puzin, s’entoure d’expert immobilier mais également de personnes qui connaissent le monde de l’entreprise et la macro économie.

La bonne gestion de la société est le terreau nécessaire à la construction d’un parc immobilier fort, à la présence de locataire solvable et ouvre ainsi la voie à de bons rendements et à des revalorisations du prix de part.

Cette société de gestion gère deux SCPI : Corum Origin (anciennement Corum Convictions) et Corum XL.

Ces SCPI ont bénéficié d’une conjoncture favorable à l’investissement. Les rendements versés (net de fiscalité européenne), sont bien largement au dessus de la moyenne des dividendes versés par les SCPI du marché. Année après année, opération après opération, Corum a su faire des investissements et tirer la meilleure rentabilité des achats réalisé. Mais pourront-elle soutenir ce rythme dans le versement de dividendes ?

Corum Origin

Corum Origin est la première SCPI créée par Corum AM. Elle fut fondée en 2012. Son prix de part initial était de 1000€. Aujourd’hui la part de vend à 1090€. C’est donc une SCPI qui a jouit de nombreuses revalorisations de son prix de part.

Elle a une approche de ses investissements diversifiés et opportunités. En somme Corum investit, là où le marché immobilier est bon, là ou le secteur est porteur. Elle n’a donc pas une stratégie identifiée, à part la volonté d’avoir un patrimoine immobilier de qualité. C’est en ce sens qu’aujourd’hui le patrimoine immobilier de Corum est éclaté dans différent pays (Portugal, Slovénie, France Allemagne, Belgique, Espagne, Irlande, Italie, Finlande, Estonie, Lettonie, Pays bas) et sur différents secteurs (commerce, entrepôts, Hôtel, locaux d’activité, Santé et Bureaux).

En ce qui concerne le dividende versé par part, depuis la création de la SCPI, il est en perpétuelle croissance. Il a évolué de façon significative en 2018 par le biais de versement de dividende exceptionnel. C’est un moyen artificielle de majorer les loyers versés et par conséquent le rendement.

En effet, la SCPI a vendu un actif à Vélizy et a préféré les investisseurs déjà présents dans le placement.

Toutefois ce dividende exceptionnel n’est pas le seul motif d’un rendement tiré vers le haut. Corum favorise les actifs de qualité, quitte à réduire de façon significative sa collecte.  C’est la principale raison qui explique les forts rendements de Corum.

Corum XL

Corum XL, créée en avril 2017 est une SCPI qui est fondée sur la même stratégie d’investissement que sa sœur aînée : Corum Origin. En effet, elle a aussi une stratégie diversifiée et opportuniste. La différence majeure entre les deux SCPI est la zone géographique touchée par cette SCPI. C’est la première SCPI à pouvoir investir dans le monde entier, elle ne se cantonne plus à l’union européenne mais ses statuts lui permettent d’aller où le marché immobilier est porteur.

La société de gestion a donc de sérieuse connaissance dans l’économie réelle, puisqu’elle achète et vend avec une autre devise que l’euro.

La valorisation d’une devise sur une autre peut être un moteur de forte revalorisation. Par exemple, Corum XL a investi au Royaume-Uni, avec une livre Sterling en moyenne à 1, 12. Il table sur une revalorisation de ce livre dans les prochaines années.

Mais qu’en est-il du rendement ? Cela dépendra de leur qualité à investir dans des actifs premiums.  A titre d’exemple, une acquisition a eu lieu lors du deuxième trimestre (le 12 avril 2019) au Royaume-Uni. Corum XL a acheté une zone commercial Le rendement de l’opération est de plus de 10% (soit 10,57%).

En d’autres termes, le rendement des SCPI, et plus largement de l’immobilier locatif a tendance à baisser. En effet, l’évolution du rendement n’est pas en phase avec les revalorisations foncières. Le rendement est tout simplement le rapport entre le prix acheté et les loyers perçus. Automatiquement, si le prix augmente et que les loyers restent stables, le rendement a tendance à baisser.

L'auteur de l'article
Maxime ELLAK

.

Sur le même sujet
Pourquoi la collecte des SCPI atteint-elle des records ?
Par -
La simulation scpi est-elle indispensable avant d'investir ?
Par -
Les frais d'achat d'une scpi
Par -