Meilleures SCPI fiscales pour baisser son imposition en 2017 ?

par | SCPI fiscale

Meilleures SCPI fiscales pour baisser son imposition en 2017 ?

utilisez des scpi fiscales 

Pour les gens qui souhaitent baisser leur impôt de 2017 sur les revenus de 2016 il est encore temps de profiter de quelques opportunités grâce aux lois de défiscalisation immobilières. Mais pour cela il faut impérativement utiliser des SCPI dites fiscales et non pas investir avec ces lois via des biens immobiliers en directs. 

Une différence majeure qui existe entre ces deux méthodes pour investir: avec des SCPI dites fiscales vous bénéficiez de la réduction d’impôt l’année de votre investissement. Ainsi pour les personnes qui auraient investie avant le 31 décembre de l’année 2016, la réduction d’impôt aurait pu bénéficier dès l’année 2017 à ces mêmes personnes.

Avec un bien immobilier en direct la réduction d’impôt entre en vigueur l’année des travaux ou l’année ou entre le locataire. Il peut donc y avoir un décalage d’un an entre l’investissement et le début de la réduction fiscale. Avec les SCPI ce n’est pas le cas. 

Le fonctionnement de ces SCPI 

A la différence des SCPI de rendement les SCPI fiscales vont investir dans des biens immobiliers d’habitations. Elles constituent alors des parcs immobiliers remplis de ces biens. Ainsi l’investisseur qui possède des parts de ce parc est investi sur une multitude de biens Pinel, ou Monuments Historiques, Malraux, Déficit Foncier.

Pour chacune de ces SCPI elles répliquent la gestion d'un bien immobilier en direct avec la réduction d'impôt qui y est lié. 
Par exemple avec une SCPI Pinel des biens PINEL sont achetés et vont être loués pendant une durée de 9 ou 12 ans. La réduction d'impôt possible est ensuite répartie sur ce nombres d'années en fonction du montant de l'investissement de chaque investisseur. 

Une SCPI Malraux achètera des biens Malraux qui nécessitent de gros travaux sur 2 ou 3 ans. Ensuite les biens sont conservés dans la SCPI le temps prévu par la loi de défiscalisation. 

Ce qui amène cependant à quelques contraintes à prendre en compte.

Quelques désavantages cependant

Contrairement à des biens immobiliers investis en directs vous êtes plus dépendant de la société de gestion dans le cadre de cet investissement.

En effet vous avez la réduction d'impôt au début de l'investissement, une fois celle-ci terminée le bien est loué et géré par la société de gestion. Dans ce cadre les rendements sont ensuite très faibles de l'ordre de 2 ou 3% par an. 

Enfin à la fin de cette période de location le parc doit être vendu afin que chaque investisseur récupère ses capitaux. Cette vente peut prendre un certain temps suivant la taille et la qualité du parc. Ainsi l'investisseur doit garder ses parts une à deux années supplémentaires le temps de cette vente.
Logiquement la réduction fiscale étant dépassé, il est très difficile de vendre ses parts sur le marché secondaire: car en plus la durée de conservation est bloquée et le rendement plus faible.

Sur le même sujet
Les risques d'investir dans une SCPI PINEL
Par -
Vers une nouvelle scpi Malraux
Par -
SCPI Grand Paris Pierre, le retour de la SCPI de déficit foncier
Par -
Je souscris