Corum Convictions étoffe son patrimoine

par | Actualité

 

Suite à la dernière assemblée générale et à l'augmentation du plafond de collecte, Corum lance sa seconde acquisition à Marne-la-Vallée dans la zone Parc Faraday Val D'Europe. Il s'agit de bureaux à Marne-la-Vallée. Cet investissement est annoncé à 7,78% de rentabilité acte en main. Les bureaux sont neufs et déjà loués, ce parc très convoité se situe à proximité de zones d'activité commerciales et est très bien desservi par les transports en commun. En quelques mots c'est une bonne affaire dénichée par Corum AM.

Les locataires sont des groupes industriels internationaux dont le CA est en augmentation constante et dont la solidité n'est plus à prouver.

Les sommes placées par les investisseurs sont rapidement placées et contribueront à servir une rentabilité de 6% dans les trimestres à venir.

Grâce à ces investissements nous pouvons voir toute la diversité du parc immobilier de Corum Convictions. La collecte continue à progresser rapidement et de nombreuses autres acquisitions sont à prévoir. Cette SCPI est intéressante, car elle diversifie ses actifs, tant sur le territoire français que dans les classes d'actifs choisies.

L'auteur de l'article
Paul HAREL

Paul est issu d'une famille de financiers. De mère experte comptable et de père directeur financier, il se passionne de la gestion privée très tôt et démarre ses études à la Paris School of Business (ex-ESG Management School). Il part un an à Boston, pour étudier à la prestigieuse Boston University. Dès qu'il revient, il enchaine les expériences professionnelles dans le secteurs de la gestion d'actifs et de la gestion de portefeuille (en family-office et en cabinet de gestion de patrimoine). Il obtient un Master II en Gestion de Patrimoines à PSB, à la suite de deux années d'alternance au sein du cabinet Euodia Finance. 

Sur le même sujet
Quelle est la stratégie d’investissement de la SCPI Corum XL ?
Par -
Primovie, la SCPI à fort rendement qui investit dans les crèches
Par -
Pierval Santé : quand la SCPI joue la carte de la Santé
Par -
Je souscris