La SCPI Elysées Pierre est-elle une perle rare ?

par | Actualité

La SCPI Elysées Pierre est-elle une perle rare ?

 

Le groupe HSBC (HongKong and Shanghaï Banking Corporation) est un des leaders mondiaux de la banque et de la finance. En France, HSBC compte plus de 800 000 clients particuliers, 116 clients entreprises, près de 11 000 collaborateurs et dispose de 393 agences.

HSBC REIM (France) est une société de gestion agréée par l'AMF et filiale du groupe HSBC dédiée à la gestion immobilière pour compte de tiers. Sa principale SCPI qui se nomme Elysées Pierre possède une des plus grosses capitalisations du marché mais a toutefois des spécificités bien particulières, qui peuvent s'avérer rédhibitoires pour l'investisseur au moment de choisir son véhicule d'investissement.

Avant de découvrir ces conditions, il semble primordial de la resituer dans le marché des SCPI.

Elysées Pierre, la SCPI de HSBC REIM

Créée en 1986, Elysées Pierre est l'unique SCPI de rendement du groupe HSBC, très majoritairement investie à Paris et principalement sur des immeubles de bureaux. Comme toutes les SCPI, elle assure une bonne mutualisation des risques locatifs et permet aux associés de se décharger de tout souci de gestion. Elysées Pierre connaît une évolution régulière de son dividende et dispose d'un niveau assez confortable de réserves de distribution (report à nouveau de 50 jours en 2013) compte tenu de son ancienneté. Ce n'est qu'en 2011 que la SCPI a été transformée en SCPI à capital variable.

L'acquisition de parts de la SCPI Elysées Pierre reste cependant difficile car pour toute demande de souscription, il est nécessaire de  prendre contact soit avec le chargé de clientèle HSBC France si vous êtes déjà client HSBC, ou directement avec la société de gestion afin d'obtenir un dossier de souscription. Il est impossible de pouvoir souscrire via un autre organisme. HSBC a opté pour un positionnement élitiste puisque son montant minimum de souscription doit être au minimum de 70 000 €, soit une acquisition de 100 parts au minimum. C'est la seule SCPI du marché qui impose un tel montant.

Il est préférable pour certains associés ayant souscrit à des montants inférieurs par le passé de s'enquérir de ces nouvelles conditions afin d'éviter de se retrouver dans une situation compliquée. Le montant minimum s'étant relevé, les souscripteurs sont parfois incités à vendre leurs parts ou à en acheter de nouvelles afin de se conformer à cette nouvelle réglementation imposée par Elysées Pierre. Les associés sont donc appelés à se prémunir d'intentions d'achats ou de ventes forcées, action cependant considérée comme illégale.

Elysées Pierre souhaite mettre en avant un positionnement et une stratégie « haut de gamme » qui n'est pourtant pas forcément justifié puisqu'elle n'est pas unique sur le marché et plusieurs autres SCPI similaires ont de solides atouts à faire valoir.

Des SCPI concurrentes toutes aussi attractives

Les SCPI recensées ci-dessous concentrent également la majorité de leur patrimoine en région Ile-de-France, c'est pourquoi un tableau comparatif semble pertinent pour apprécier au mieux les différents critères recensés.

SCPI Elysées Pierre Epargne Foncière Edissimo Allianz Pierre Rivoli Avenir Patrimoine PFO2
Création 1986 1968 1986 1984 2002 2009
Capitalisation 1446,9M€ 1295,9M€ 1597,8M€ 858,7M€ 1180,2M€ 1019,2M€
Rendement 2014 5,08% 5,31% 5,11% 4,70% 4,81% 5,22%
Tx Occupation Fi 88,87% 87,90% 85,58% 89,95% 92,08% 95,40%
ANR +8,14% -3,78% +0,42% -4,50% +19,41% +4,19%
RAN 50 jours 47,45 jours 22,53 jours 91,55 jours 113 jours 41,82 jours
PGR 18,86% 13,99% 4,14% 15,52% 8,19% 8,11%
Minimum Souscription 70 000 € 770 € 5 625 € 8 000 € 1 300 € 5 460 €

Ce tableau démontre bien qu'Elysées Pierre n'est pas nécessairement la SCPI la plus attractive du marché.

D'autres, comme Epargne Foncière, Allianz Pierre ou encore PFO2 tirent tout aussi bien, sinon mieux, leur épingle du jeu. Hormis PFO2 créée en 2009, elles bénéficient toutes d'une certaine ancienneté, gage d'expérience.

Bien que possédant la deuxième capitalisation la plus importante, Elysées Pierre ne possède que le quatrième rendement en avoisinant les 5%. Son taux d'occupation reste correct mais son Actif Net Réévalué (ANR) est de loin le plus important. Ce ratio correspond à l'expertise du patrimoine et permet d'apprécier si la SCPI est surcotée ou non. On peut traduire cette donnée dans le cas d'Elysées Pierre par une surcote du prix de part par rapport à la valeur réelle du patrimoine immobilier. La SCPI possède néanmoins un bon report à nouveau (RAN) lui permettant de faire face aux aléas locatifs (baisse des loyers, vacance). Même si ses Provisions pour Grosses Réparations (PGR) sont conséquentes, le minimum de souscription reste très élevé avec un montant de 70 000€, étant près de 9 fois supérieur au deuxième quota minimal de souscription affiché par Allianz Pierre qui est de 8 000€.

Si l'on intègre également le critère du délai de jouissance particulièrement long pour Elysées Pierre, puisqu'il est de 4 à 6 mois, on se rend vite compte qu'il existe des alternatives plus que crédibles à la SCPI d'HSBC REIM et beaucoup moins contraignantes.

L'auteur de l'article
Paul HAREL

*

Sur le même sujet
Les atouts de la société de gestion Perial et ses SCPI
Par -
SCPI de rendement proche de 5%
Par -
Interview du PDG de Corum AM - Frédéric Puzin
Par -