ATTENTION AUX ARNAQUES AUX SCPI !

par

ATTENTION AUX ARNAQUES AUX SCPI !

POURQUOI UN ARTICLE SUR LES ARNAQUES ?

Les constats

Le succès de la SCPI auprès des investisseurs français attise les convoitises… Mais attention aux arnaques qui découlent de ce succès. En effet, des groupes de personnes essayent d’en profiter et de profiter de l’absence de connaissance des épargnants sur ce produit.

Il y a malheureusement des cas de personnes qui se placent en victimes de certains montages frauduleux.

Notre cabinet en gestion de patrimoine et certains des consultants indépendants y travaillant ont fait l’objet d’usurpation d’identité récemment, c’est pourquoi nous réalisons qu’il est important de partager cette expérience, pour limiter le plus possible les arnaques liées à la SCPI.

Avant toute chose il convient de connaître quelques règles !

1. NE JAMAIS EFFECTUER DE VIREMENT SUR UN COMPTE ÉTRANGER

2. LES SCPI NE NÉGOCIENT PAS ET NE RÉDUISENT JAMAIS LEURS FRAIS

3. DEMANDEZ 2 PIÈCES D’IDENTITÉ À VOTRE INTERLOCUTEUR

4. VÉRIFIER QUE L’ETABLISSEMENT EXISTE (APPELER / REGARDER LE SITE)

5. DEMANDEZ LES ACCRÉDITATIONS OFFICIELLES DE L’INTERLOCUTEUR

Les faits

Nous avons reçu un appel d’une personne nous indiquant qu’elle avait effectué un virement sur un de nos comptes à l’étranger. Première remarque : nous ne détenons aucun compte en banque à l’étranger au nom du cabinet et la personne nous appelant ne faisait pas partie de notre base de clients. Les usurpateurs se sont servis de noms de consultants visibles sur notre site internet et ont appelé des personnes en se faisant passer pour des experts de la SCPI et pour des conseillers en gestion de patrimoine.

Les conséquences

Une première personne a effectué un virement de 38,000€ sur un compte qui ne nous appartient pas.

Une deuxième personne a effectué un virement de 4,800€ sur un compte étant hébergé au Portugal, puis une troisième a viré 5,800€ sur un compte en Hongrie, puis une quatrième 11,000€ vers la Hongrie également.

Le cas le plus choquant est le cas d’un particulier qui a viré plus de 300,000€, étalés sur plusieurs mois (ce qui prouve que ces arnaqueurs sont des professionnels de l‘usurpation, qu’ils insistent jusqu’au bout et de manière récurrente).

Le scénario est toujours le même : la personne tombe des nues en apprenant qu’elle a eu affaire à un usurpateur lorsque nous lui annonçons. Toutes ces personnes pensaient que nous étions derrière ces appels et ces demandes de virement.

Nous avons bien évidemment porté plainte de suite.

6 CONSEILS POUR EVITER D’EN ETRE VICTIME

1. Vérifier l’identité du conseiller

Sachant que ces usurpateurs utilisent l’identité des conseillers dont les noms sont visibles sur le site et sur certains documents, il peut être une bonne idée de demande à votre interlocuteur une preuve que c’est bien lui, par exemple en lui demandant 2 pièces d’identité avec le même nom.

2. Ne jamais envoyer de virement à l’étranger

Les cabinets en gestion de patrimoine situés en France ne vous demanderont jamais, en aucun cas, d’effectuer un virement sur un compte étranger. Tout d’abord, les conseillers ainsi que les cabinets de gestion de patrimoine ne reçoivent pas de virements directement émis par leurs clients. Les clients effectuent des virements sur les comptes des sociétés de gestion mais pas sur le compte en banque du conseiller en gestion de patrimoine.

3. Vérifier que l’établissement existe et demander des renseignements sur le cabinet au conseiller qu'il devrait savoir

Si vous remarquez que le conseiller a du mal à vous fournir des informations sur le cabinet pour lequel il prétend travailler, méfiez-vous. Il est simple de le vérifier : cherchez quelques informations sur le cabinet sur internet (adresse, ville, année de création, voire vérifier l’effectif du cabinet) et posez une question à votre interlocuteur pour voir si ses réponses sont claires et précises et s’il ne présente pas trop d’hésitation.

4. Demander l’accréditation de CIF (Conseiller en Investissement Financier) de la personne

Toute personne se disant experte en gestion privée / conseiller(e) en gestion de patrimoine doit obligatoirement se voir délivrer un numéro de CIF (Conseil en Investissement Financier) par les autorités compétentes. Si la personne n’est pas capable de vous donner un numéro d’identification CIF, ne faites pas affaire.

5. Appeler le standard indiqué sur le site internet pour bien vérifier que le conseiller travaille chez eux

Tous les cabinets de gestion de patrimoine ont un site façade. Un site qui détient des informations sur des SCPI et probablement sur d’autres supports d’investissement. Pour le cabinet Euodia Finance par exemple, nos sites façades sont scpi-8.com, defiscalisezmoi.com, ehpad.com… Tous ces sites affichent le numéro du cabinet qui les a créés. Si vous avez un doute, vous n’avez qu’à appeler le numéro indiqué et vérifier si le « consultant » que vous avez eu travaille bien dans ce cabinet.

6. Soyez attentifs aux données

Si la personne que vous avez au téléphone vous indique des rendements incroyables, des promesses de revalorisation irréelles, et vous mentionne qu’il n’y a aucun frais, que l’on peut peut-être négocier certains frais de souscription, c’est totalement faux. Les frais des SCPI sont non-négociables. L’interlocuteur est donc une personne frauduleuse.

À QUI FAIRE APPEL EN CAS DE PROBLÈME ?

En cas d’arnaque avérée, appeler/voir les autorités

Si jamais par inadvertance vous vous retrouvez dans une situation où vous avez fait un virement vers un compte à l’étranger, et que vous n’avez aucune nouvelle derrière de la part de votre interlocuteur, contactez tout de suite les autorités. Appelez la gendarmerie, déplacez-vous au commissariat pour porter plainte, et contactez votre établissement bancaire pour tenter de faire opposition à l’ordre de virement, ou pour demander de faire jouer une assurance pour la récupération de vos fonds perdus.

Cabinet du « conseiller »

Si vous vous retrouvez dans une situation qui d’après vous est une arnaque, appelez le cabinet du dit « conseiller en gestion de patrimoine » pour signaler que vous n’avez pas de nouvelles de votre investissement. Si le cabinet n’a aucune connaissance de ce dont vous parlez, il pourra aller porter plainte pour usurpation d’identité. Rien ne coûte de vérifier auprès du cabinet si vous avez le moindre doute.

Votre banque (pour bloquer chèques / virements)

Dès lors que vous n’êtes pas certain(e) que votre investissement est sécurisé et/ou que vous n’avez eu de nouvelles de votre interlocuteur suite à votre virement, contactez le plus vite possible votre établissement bancaire. Ce dernier sera le plus à même de bloquer un ordre de virement émanant de votre compte. Si la somme a déjà été encaissée, faites appel aux éventuelles assurances liées à votre compte pour obtenir un remboursement.

AMF

L’instance qui veille à la protection de l’épargne investie dans des produits financiers, à l‘information des investisseurs et au bon fonctionnement des marchés financiers est l’AMF : Autorité des Marchés Financiers.

L’AMF dispose d’une page internet qui affiche tous les sites connus comme étant des arnaques, qui ont déjà joué un rôle d’usurpation ou qui promettent des rendements faramineux (qui sont bien sur erronés), promettant des objectifs irréels et inatteignables.

Voici le lien de cette page : https://www.amf-france.org/Epargne-Info-Service/Proteger-son-epargne/Listes-noires#

Concernant les SCPI, voici la liste des sites à ne surtout pas visiter, tous blacklistés sur le site de l’AMF :

- interscpi.com/landing
- www.lascpi.fr
- www.patrimoine-scpi.com
- www.porto-immo.com
- www.private-scpi.com
- www.scpi-consulting.com
- www.scpieurope.com 
- www.scpi-foncieres.com
- www.scpi-gouv.fr
- www.votre-scpi.cominterscpi.com/landing
- www.lascpi.fr
- www.patrimoine-scpi.com
- www.porto-immo.com
- www.private-scpi.com
- www.scpi-consulting.com
- www.scpieurope.com 
- www.scpi-foncieres.com
- www.scpi-gouv.fr
- www.votre-scpi.com

Warning trading

Le site https://www.warning-trading.com/ recense des actualités concernant des arnaques financières. Ils détiennent également des exemples de certaines « arnaques astucieuses », qui présentent le mode opératoire de certaines usurpations identifiées.

Voici un article parlant de l’usurpation du site scpi-8.com : https://www.warning-trading.com/vous-informer/actualites/avis-de-expert/arnaque-n669-plateformescpi8-com/

N’hésitez pas à visiter ce site, qui pourrait vous mettre sur la voie concernant des pratiques frauduleuses. A l’aide de plusieurs témoignages qu’ils publient, vous pourrez vite réaliser si vous êtes victime d’arnaque à la SCPI ou à d’autres produits financiers.

Si vous avez des questions, n’hésitez pas à nous appeler au 01.70.97.90.88 (standard de SCPI-8.com).

Sur le même sujet
SCPI Sélectinvest 1
Par -
Bilan 2016 : collectes historiques pour les SCPI
Par -
SOFICA: une niche exceptionnelle
Par -