Des nouvelles rassurantes pour les investisseurs de Novapierre Allemagne 2

par

Des nouvelles rassurantes pour les investisseurs de Novapierre Allemagne 2

 

La SCPI publie de bons indicateurs et nous en dit plus sur ses objectifs futurs.

 

La collecte 2020 :

La SCPI fait le choix d’arrêter la collecte du 19 décembre jusqu’au 31 mars 2020 et une augmentation du délai de jouissance au 1er jour du 6ème mois, dès la reprise de la collecte.

La stratégie de Novapierre Allemagne 2 est claire :

  • un portefeuille de qualité avec des baux de longs terme : sup à 6 ans
  • un taux d’occupation élevé +98%
  • des rendements attractifs.

 

La capitalisation :

Novapierre Allemagne 2 dispose d’une capitalisation à 150M€. Plusieurs acquisitions devaient avoir lieu cette fin d’année 2020 et par conséquent grossir ce montant.

La SCPI a transféré (acquisitions définitives) 3 actifs au sein du fonds pour 50M€ depuis le 1er Janvier.

 

Dividende :

Novapierre Allemagne 2 vise un dividende entre 4 et 4,5% pour l’année 2021, avec potentiellement une hausse dès les T2/T3 (sous réserve bien entendu d’un déblocage de la situation début 2021).

 

TDVM :

Objectif de TDVM cible 2020 autour de 2%. Il n’est pas impossible qu’il soit revu à la baisse dans les jours à venir : 1,5% ou à 1,70%. 

La situation sanitaire en Europe a un un impact considérable sur le marché immobilier, ce qui rend les acquisitions complexes. Les prévisions seront nécessairement impactées par les mesures prises en France et en Allemagne (2eme confinement en France, mesures sanitaires strictes outre Rhin)

Pour ces raisons, la SCPI préfère solidifier ses acquisitions. Elle suspend momentanément la collecte et se concentre sur sa stratégie à développer pour l’année prochaine.

Soyez assurés que la Société de Gestion est mobilisée sur la recherche de nouvelles opportunités d’investissements à la hauteur de ses ambitions pour Novapierre Allemagne 2.

 

 

L'auteur de l'article
Paul HAREL

Paul est issu d'une famille de financiers. De mère experte comptable et de père directeur financier, il se passionne de la gestion privée très tôt et démarre ses études à la Paris School of Business (ex-ESG Management School). Il part un an à Boston, pour étudier à la prestigieuse Boston University. Dès qu'il revient, il enchaine les expériences professionnelles dans le secteurs de la gestion d'actifs et de la gestion de portefeuille (en family-office et en cabinet de gestion de patrimoine). Il obtient un Master II en Gestion de Patrimoines à PSB, à la suite de deux années d'alternance au sein du cabinet Euodia Finance. 

Sur le même sujet
Parts de SCPI: comment déclarer ses plus-values?
Par -
Comment réduire son imposition grâce aux SCPI ?
Par -
Quelle surtaxe en cas de cession de votre bien immobilier ?
Par -
Je souscris