Focus sur les SCPI d’hôtellerie

par

Focus sur les SCPI d’hôtellerie

 

La crise sanitaire liée à la pandémie du Covid-19 a fortement impacté les secteurs relatifs au tourisme et à l’hôtellerie. Les SCPI hôtelières ont été nettement touchées par ces vagues successives de confinement qui ont eu des conséquences sur le rendement distribué en 2020.

 

Qu’est ce qu’une SCPI ?

Les SCPI (Sociétés Civiles de Placement Immobilier) sont des produits d’investissements immobiliers indirects. Ayant comme sous-jacent des actifs immobiliers locatifs, ces dernières sont gérées par des sociétés de gestion. En fonction de la stratégie d’investissement prédéfinie dans les statuts, la SCPI va ainsi acquérir plusieurs immeubles. Plusieurs types d’immeubles peuvent composer le parc immobilier d’une SCPI :

  • Bureaux
  • Commerces
  • Santé
  • Hôtels
  • Etc

Aussi, la société de gestion peut choisir de diversifier la localisation des différents immeubles (France, Europe, ...). En réunissant plusieurs investisseurs, la SCPI mutualise ainsi le risque. En effet, en cas de défaut de paiement d’un des locataires, le rendement sera très peu impacté. En revanche, dans un investissement en immobilier « classique », vous ne dépendez uniquement que du locataire présent dans votre bien. De plus, aucune contrainte de gestion n’est demandée dans un investissement en pierre-papier. En effet, tous ces aspects sont gérés par la société de gestion.

Il est primordial de bien différencier les deux types de SCPI : Les SCPI de rendement et les SCPI fiscales. Les SCPI de rendement se focalisent essentiellement sur des investissements dans l’immobilier d’entreprise, leur permettant ainsi de distribuer un bon taux de rendement. Tandis que les SCPI fiscales (SCPI Malraux, SCPI Pinel, …) se concentrent plutôt sur des immeubles d’habitation, permettant ainsi aux investisseurs de bénéficier d’avantages fiscaux.

Les revenus issus des loyers sont considérés comme des revenus fonciers. Par conséquent, la fiscalité appliquée sera le barème progressif de l’impôt sur le revenu auquel s'ajoutent 17,2% de prélèvements sociaux.

 

Les SCPI hôtelières

En 2019, la France était le pays ayant accueilli le plus de touristes durant une année civile à savoir 90 Millions. L’Europe attire également en moyenne 800 Millions de visiteurs chaque année, ce qui lui donne le statut de premier marché mondial du tourisme.

Dans leur statut, les SCPI déterminent leur stratégie d’investissement. Pour une SCPI hôtelière, l’intégralité des placements sera donc dans des actifs hôteliers (Hôtels, accueil de séminaire, résidence hôtelière, …).

En investissant dans les SCPI hôtelières, vous avez ainsi la possibilité d’investir dans des biens immobiliers dont l’accès est difficilement possible pour un particulier. De plus, les SCPI hôtelières permettent de diversifier votre allocation SCPI.

Aujourd’hui, il existe quelques SCPI 100% hôtelières dont Atream Hôtels. Atream est la première SCPI dédiée à l’immobilier d’hôtellerie. Impacté par la crise sanitaire, Atream a su reverser à ses associés un rendement de 2,37%. En revanche, hors crise COVID, le taux de distribution moyen des SCPI hôtelières se situe aux alentours de 4,70%.

Chaque situation patrimoniale est différente et les optimisations multiples. Des questions sur l’investissement en SCPI en cash, crédit, démembrement (usufruit / Nue-propriété) ou en assurance-vie ? Nos conseillers sont là pour répondre à toutes vos questions ! Si vous souhaitez vous constituer un patrimoine immobilier ou simplement procéder à une simulation, n’hésitez pas à nous contacter ou à consulter notre site scpi-8.com dédié aux SCPI.

L'auteur de l'article
Paul HAREL

Paul est issu d'une famille de financiers. De mère experte comptable et de père directeur financier, il se passionne de la gestion privée très tôt et démarre ses études à la Paris School of Business (ex-ESG Management School). Il part un an à Boston, pour étudier à la prestigieuse Boston University. Dès qu'il revient, il enchaine les expériences professionnelles dans le secteurs de la gestion d'actifs et de la gestion de portefeuille (en family-office et en cabinet de gestion de patrimoine). Il obtient un Master II en Gestion de Patrimoines à PSB, à la suite de deux années d'alternance au sein du cabinet Euodia Finance. 

Sur le même sujet
Les indicateurs clés pour comparer les meilleures SCPI
Par -
Les SCPI Européennes ont le vent en poupe
Par -
Focus sur les acquisitions des SCPI
Par -
Je souscris