Investir dans l’immobilier d’entreprise post pandémie

par

Investir dans l’immobilier d’entreprise post pandémie

 

Qu’est-ce que l’immobilier d’entreprise ?

L’immobilier d’entreprise constitue le marché des biens immobiliers d’entreprise tels que les locaux commerciaux, bâtiments industriels et tertiaires, locaux d’activités, terrains, entrepôts, immeubles de bureaux, etc.

L’investissement dans l’immobilier d’entreprise est en pleine croissance mais reste encore assez peu connu du grand public.

En effet, lorsque l’on souhaite investir dans un bien immobilier, on pense davantage aux logements qu’aux locaux professionnels.

 

Pourquoi investir dans l’immobilier d’entreprise ?

  • Pour son rendement attractif : 7,30% de rentabilité pour les commerces, 8,40% pour les bureaux et 11,80% pour les entrepôts contre 4,5% dans le résidentiel neuf.
  • Pour sa pérennité : contrat de longue durée avec un bail commercial d’une période de 3 à 9 ans, ce qui assure une certaine stabilité au propriétaire.

 

Comment investir dans l’immobilier d’entreprise ?

Pour investir dans un projet d’immobilier professionnel, l’investisseur peut se tourner vers un spécialiste de l‘immobilier qui l’orientera sur une SCPI (Société Civile de Placement Immobilier). Une SCPI est une société qui gère et détient un portefeuille de biens immobiliers neufs ou non, à usage locatif. L’investisseur détient alors une fraction plus ou moins importante du patrimoine immobilier mais délègue la recherche de locaux, son achat, les transactions et sa gestion locative à une société spécialisée. Ainsi, l’acquéreur peut toucher les loyers de son patrimoine et ainsi percevoir un revenu complémentaire.

L’acquéreur devient propriétaire d’un certain nombre de parts de SCPI, il peut choisir le type du bien : agence et bureau commercial, local commercial, local d’activités, entrepôt, place de parking, local industriel... ainsi que le secteur géographique de son bien, tel qu’une zone d’activité commerciale ou industrielle dans une métropole.

Il s’agit d’un investissement immobilier peu risqué de par sa diversification.

En effet, concernant la perception des loyers, les occupants peuvent être de grosses entreprises (Amazon, siège social de Doctotlib, etc) qui paient leur loyer rubis sur l’ongle.

De plus, l’acquéreur de SCPI achetant plusieurs parts, même si 5% des locataires ne payent pas, il restera les 95% de loyers restants.

 

Quelle est l’évolution du marché ?

L’immobilier d’entreprise correspond à un marché de 35,4 milliards d’euros d’investissements en 2019 contre 16,1 milliards en 2020.

Pour le premier semestre de 2021, l’investissement dans l’immobilier d’entreprise revient à 8,1 milliards d’euros, soit une baisse de 29% avant la pandémie.

Conséquemment à la crise sanitaire, nous nous attendions à une chute de l’immobilier d’entreprise, et notamment des bureaux étant donné la généralisation du télétravail.

En parlant du télétravail, son développement devrait s'accroître pour s’installer durablement en entreprise, tant en “full” télétravail qu’en modèle hybride (télétravail et bureau).

Cependant, compte tenu de l’image qu’il renvoie de l’entreprise, du contact social, de la facilité d’échanges ainsi que du travail en équipe, le bureau reste un point fondamental de l’identité des entreprises.

En revanche, nous observons une réorganisation totale des espaces de travail due au télétravail bien sûr, mais également à l’évolution de la culture d’entreprise. Le cadre, la qualité de l’environnement ou encore le bien-être au travail demandent un réaménagement complet. Cela inclut des surfaces de bureaux réduites, ainsi qu’une baisse des espaces de coworking et d’openspaces pour des espaces entièrement modulables de plus petite superficie.

Une société de SCPI spécialisée dans l’immobilier d’entreprise indique dans ses bulletins annuels un taux d’occupation physique de 99,29% en 2019 et de 99,7% en 2020. Pour ce qui est du taux d’occupation financière, il est de 98,94% en 2019, et de 99,8% en 2020.

Conclusion, le marché de l’immobilier de bureaux ne faiblit que très peu contrairement à d’autres secteurs immobiliers fortement impactés par la pandémie. Malgré tout, il faut s’attendre à une totale transformation des espaces de travail et à un marché légèrement changeant. 

 

À retenir :

  • Son rendement (supérieur à celui des logements) et sa pérennité (baux professionnels) sont 2 points forts de l’investissement dans l’immobilier d’entreprise
  • Investir dans l’immobilier d’entreprise se fait via une SCPI
  • Le télétravail n’impacte finalement que très peu le marché de l’immobilier d’entreprise
  • Une totale réorganisation des espaces de bureau va s’effectuer

 

L'auteur de l'article
Paul HAREL

Paul est issu d'une famille de financiers. De mère experte comptable et de père directeur financier, il se passionne de la gestion privée très tôt et démarre ses études à la Paris School of Business (ex-ESG Management School). Il part un an à Boston, pour étudier à la prestigieuse Boston University. Dès qu'il revient, il enchaine les expériences professionnelles dans le secteurs de la gestion d'actifs et de la gestion de portefeuille (en family-office et en cabinet de gestion de patrimoine). Il obtient un Master II en Gestion de Patrimoines à PSB, à la suite de deux années d'alternance au sein du cabinet Euodia Finance. 

Sur le même sujet
Les indicateurs clés pour comparer les meilleures SCPI
Par -
Les SCPI Européennes ont le vent en poupe
Par -
Focus sur les acquisitions des SCPI
Par -
Je souscris