Investir en SCPI : Focus sur la SCPI Pierval Santé

par

Investir en SCPI : Focus sur la SCPI Pierval Santé

 

Commercialisée en 2014, la SCPI Pierval Santé est gérée par la société de gestion Euryale Asset Management.  Sa stratégie d’investissement consiste à se concentrer essentiellement sur des actifs immobiliers en lien avec le secteur de la santé.

Cette SCPI à capital variable se démarque de ses concurrents par sa capacité à délivrer un rendement constant tout en réalisant du report à nouveau en cas de mauvaise année.

En 2020, malgré la crise sanitaire qui a impacté l’économie mondiale, le secteur de la santé a été le plus résilient. La SCPI Pierval Santé a su répondre aux attentes de leurs associés en délivrant un taux de distribution de 4,95% tout en réalisant un report à nouveau de 2,19 € par part et un taux d’occupation financier de 99,39%.

Initialement commercialisée avec un prix de part de 1 000 , Euryale AM a décidé de convertir cette part en 5 parts de 200 euros le 1er janvier 2021. En revanche, malgré cette diminution du prix, il est nécessaire de posséder 5 parts pour devenir associé de la SCPI Pierval Santé. Bien qu’il soit possible de se désinvestir à tout moment, la société de gestion déclare que la durée de détention minimum recommandée est de 10 ans. Il s’agit donc d’un placement sur le long terme.

La SCPI a décidé de concentrer son parc immobilier en France et en Europe. Aujourd’hui, la SCPI dispose de 38% de ses immeubles en France, 28% en Allemagne, 20% en Irlande, 8% au Pays-Bas, 3% au Royaume-Uni, 2% au Portugal et 1% en Espagne. De par cette diversification géographique, la SCPI cherche à optimiser au maximum ses investissements.

Rappel SCPI :

Une SCPI (Société Civile de Placement Immobilier) a pour sous-jacent d’investissement des actifs immobiliers locatifs. Ces sociétés civiles investissent ainsi indirectement dans des biens immobiliers (immobilier indirect). Une SCPI est gérée par une société de gestion, son rôle est d’acquérir des immeubles afin d’agrandir son parc immobilier. En fonction de la stratégie d’investissement rédigée dans les statuts de la SCPI, les biens acquis varient : commerces, bureaux, santé, hôtels, en France, en Europe …

En réunissant plusieurs investisseurs, la SCPI réalise ainsi une mutualisation du risque : en cas de défaut de paiement d’un des locataires, le rendement reste très peu impacté. En revanche, dans un investissement immobilier en direct, vous dépendez uniquement du locataire présent dans votre bien. De plus, aucune contrainte de gestion n’est demandée dans un investissement en pierre-papier car ce dernier est géré par la société de gestion.

En revanche, il est primordial de bien distinguer les deux types de SCPI :

  • SCPI de rendement
  • SCPI fiscale.

Les SCPI de rendement investissent dans l’immobilier d’entreprise permettant ainsi d’obtenir de bon taux de rendement. Pour les SCPI fiscales (SCPI sous loi Malraux, SCPI Pinel, …), celles-ci investissent essentiellement dans de l’immobilier d’habitation et permettent ainsi aux investisseurs de bénéficier d’avantages fiscaux.

Lorsque vous disposez de la pleine propriété de vos parts, vous bénéficiez de loyers. Les loyers perçus, issus du parc immobilier de la SCPI, sont fiscalisés en tant que revenus fonciers. De ce fait, la fiscalité en vigueur est donc le barème progressif de l’impôt sur le revenu et 17,2% de prélèvements sociaux.

Chaque situation patrimoniale est différente et les optimisations multiples. Des questions sur la SCPI Pierval Santé en cash, à crédit, en démembrement (usufruit / nue-propriété) ? Nos conseillers sont là pour vous répondre ! N’hésitez pas à nous contacter ou à consulter notre site scpi-8.com dédiée aux SCPI si vous souhaitez vous constituer un patrimoine immobilier ou simplement procéder à une simulation.

L'auteur de l'article
Paul HAREL

Paul est issu d'une famille de financiers. De mère experte comptable et de père directeur financier, il se passionne de la gestion privée très tôt et démarre ses études à la Paris School of Business (ex-ESG Management School). Il part un an à Boston, pour étudier à la prestigieuse Boston University. Dès qu'il revient, il enchaine les expériences professionnelles dans le secteurs de la gestion d'actifs et de la gestion de portefeuille (en family-office et en cabinet de gestion de patrimoine). Il obtient un Master II en Gestion de Patrimoines à PSB, à la suite de deux années d'alternance au sein du cabinet Euodia Finance. 

Sur le même sujet
L'impact de l'IFI sur le marché de l'immobilier et les SCPI
Par -
Une très bonne année en vue pour les SCPI en 2015
Par -
Réformes Fillon, l'impact sur les SCPI
Par -
Je souscris