La collecte nette du T1 2021

par

La collecte nette du T1 2021

 

Une nouvelle hausse positive de la collecte des SCPI au 1er trimestre 2021 ! Découvrez quelle a été la collecte nette pour les SCPI au T1 2021.

L’Association française des Sociétés de Placement Immobilier (ASPIM) vient de publier ses statistiques trimestrielles du marché des SCPI. Bonne nouvelle, les chiffres confirment la reprise de l’activité des SCPI !

Avec 1,7 Milliards d’euros de collecte au 1er trimestre 2021, le volume est en hausse de 6% par rapport au dernier trimestre 2020. Une hausse qui vient conforter la bonne croissance du secteur.

"Le premier trimestre 2021 ressemble au dernier trimestre 2020 avec la poursuite du rebond de la collecte des SCPI. Les perspectives de performance en 2021 restent intimement liées à la croissance économique et dépendront également de la fin des restrictions qui pénalisent toujours les locataires du secteur du commerce, de la restauration et du tourisme." - Jean-Marc Coly, Président de l'ASPIM.

En bref, selon Jean-Marc Coly, cette augmentation progressive de la collecte continuera de croître avec le prochain déconfinement. Au début de la crise sanitaire, entre mars et juin 2020, la collecte de SCPI s’était pourtant effondrée à 874,4 Millions de collecte au T2 2020 versus 2,5 Milliards au T1 2020. Comme l’explique le Président de l’ASPIM, les 3 derniers mois de 2020 ont amorcé la reprise. Une reprise aujourd’hui en pleine expansion !

Au 31 mars 2021, la capitalisation totale des SCPI a atteint 72,8 Milliards d’euros, soit +2% par rapport au dernier trimestre de 2020. L’impact du Covid-19 est amoindri sur la collecte des SCPI, les épargnants étant rassurés par la résilience de cet investissement.

Quelle est la répartition de la collecte ?

Les SCPI de bureaux sont, de nouveau, les SCPI qui récoltent le plus de la part des épargnants, avec une collecte nette à 639 Millions d’euros pour ce premier trimestre 2021.

Les SCPI « spécialisées », liées au domaine de la santé, se placent en seconde position avec une collecte nette à 491 Millions d’euros.

Les SCPI diversifiées sont en troisième position avec 448 Millions collectés.

Les SCPI résidentielles, quant à elles, se retrouvent quatrième avec 63 Millions d’euros collectés.

Enfin, les SCPI de commerces sont les actifs les plus touchés par la crise. Elles se situent donc en dernière position avec une collecte à 35 Millions d’euros. Peu étonnant…

 

L'auteur de l'article
Paul HAREL

Paul est issu d'une famille de financiers. De mère experte comptable et de père directeur financier, il se passionne de la gestion privée très tôt et démarre ses études à la Paris School of Business (ex-ESG Management School). Il part un an à Boston, pour étudier à la prestigieuse Boston University. Dès qu'il revient, il enchaine les expériences professionnelles dans le secteurs de la gestion d'actifs et de la gestion de portefeuille (en family-office et en cabinet de gestion de patrimoine). Il obtient un Master II en Gestion de Patrimoines à PSB, à la suite de deux années d'alternance au sein du cabinet Euodia Finance. 

Sur le même sujet
Investissement immobilier : où investir en régions ?
Par -
Classement des 8 meilleures SCPI
Par -
SCPI, qu'es aquo ?
Par -
Je souscris