Marc, médecin, veut diversifier son patrimoine : nos conseils

par

Marc, médecin, veut diversifier son patrimoine : nos conseils

Marc est un médecin lyonnais professionnel et actif depuis plusieurs années, investit son épargne dans divers placements. Cette fois, il souhaite apporter plus de diversité dans son patrimoine, et le secteur de l'immobilier locatif lui semble être un choix intéressant. Le fait est que depuis peu, il a remarqué que les contribuables français se lancent de plus en plus dans ce secteur fortement dynamique. Par ailleurs, il a également observé un développement considérable des opportunités et des avantages dans l’investissement immobilier locatif grâce au système de défiscalisation ainsi qu’à la liquidité s’y rapportant.

Point sur l'investissement immobilier locatif

Acquérir un logement neuf pour ensuite le louer, voilà le schéma simple de ce qu’on entend par investissement immobilier locatif. C’est quand un individu décide d’acheter un bien immobilier et le met en location au lieu d’en faire son habitation principale. L’avantage de cet investissement réside dans le fait que vous êtes d’une part propriétaire dans la pierre, et d’autre part, grâce aux loyers, vous avez la possibilité d’avoir une entrée d’argent régulière hormis votre salaire. Or, ce qui rend la majorité de la population assez réticente jusqu’à maintenant, c’est la difficulté des démarches ainsi que la fiscalité qui peut parfois être rude. Toutefois au lieu de se baser sur les rumeurs et les suppositions nous vous conseillons d’entamer vos propres recherches. Certes, l’investissement dans l’immobilier locatif semble difficile dans la réalisation mais, il existe actuellement de nombreuses dispositions qui peuvent vous faciliter la tâche.

Dans le cas de Marc par exemple, après une étude de son cas, les principaux types d’investissement qui pourraient lui correspondre sont : la location en Pinel ou l’investissement en SCPI.

La location en Pinel 

La loi Pinel a pour objectif principal d’inciter les contribuables français à investir dans le secteur de l’immobilier. En outre, elle s’assure de la redynamisation du secteur en faisant en sorte d’augmenter le nombre de logements neufs à louer en France métropolitaine ainsi que dans les DOM-TOM.

Le dispositif Pinel tend à aider les individus prêts à se lancer dans l’immobilier locatif en leur offrant une réduction fiscale fort avantageuse. Son fonctionnement est assez simple : un individu imposable achète un bien neuf, le loue pendant 6, 9 ou 12 ans et se voit profiter d’une défiscalisation. Pour une location sur 6 ans par exemple, le propriétaire peut gagner 12% de réduction fiscale, tandis que pour une durée de 9 ans elle est à 18%. Enfin, si le contrat dure 12 ans, une défiscalisation de sera octroyée.

Toutefois, il faut respecter quelques conditions pour être éligible à la loi. Il y a par exemple en tout premier lieu le respect de la zone où le logement sera situé : jusqu’en 2021, seules les zones A bis, A et B sont éligibles dans Pinel. En second lieu, nous avons la révision des normes de construction (BBC 2005 ou RT 2012). Par la suite, vient la durée de location évoquée plus haut, et enfin il y a l’obligation du respect du plafond de loyer. Ce dernier est obtenu à partir du calcul : du prix de m2 de la zone, de la surface du logement ainsi que d’un coefficient multiplicateur fixé par le dispositif lui-même.

Marc peut ainsi commencer par s’acheter un studio neuf dans sa ville même, à Lyon (qui est en zone A donc parfaitement éligible en Pinel). Ensuite, il pourrait le louer à nu à des locataires permanents qui à leur tour vont lui verser mensuellement les revenus locatifs jusqu’à la fin du contrat. Une fois ce contrat arrivé à son terme, notre médecin peut faire ce qu’il veut de son logement ; il peut le revendre, le louer à nouveau (sans restriction de loyer cette fois) ou éventuellement y habiter. 

Investissement en SCPI

Ce type d’investissement peut être ce qui correspond le mieux au cas de Marc. Ce médecin très pris par son travail, pourrait ne pas avoir ni le temps ni l'esprit à s’occuper de trop de choses à la fois. Etant donné que la Société Civile de Placement Immobilier est un groupe de gestion mettant à disposition des parts en immobilier locatif, Marc n’a pas à se soucier des questions de paperasses ou d’autres tâches de cet ordre. En effet, tout ce qu’il a à faire c’est d’acheter une de ses parts selon le budget qu’il souhaite investir (le placement peut démarrer dès 5.000 euros). Il laisse ensuite la gestion de sa part au groupe et c’est ce dernier qui est chargé de verser les revenus locatifs à l’ensemble des placeurs. Le plus grand atout de cet investissement vient dans le cas où un locataire décide de partir. Marc pourra continuer à récolter sa part de loyer vu que la Gestion s’occupe de combler les lacunes à sa manière. L’investissement en SCPI mérite donc sa place dans le choix des Français quant au placement dans l'immobilier si on se réfère aux faibles risques et aux profits qu’on peut en tirer. L’important serait juste de bien s’informer, bien s’entourer et enfin trouver la bonne société pour profiter des meilleurs avantages.

Sur le même sujet
Une très bonne année en vue pour les SCPI en 2015
Par -
Les mises aux normes en SCPI
Par -
L'imposition sur les revenus fonciers progressent, comment y remedier ?
Par -