Quel est l'intérêt d'investir via la SCPI Pierval Santé ?

par

 

La SCPI Pierval Santé est une SCPI dite de rendement, qui se veut tourner vers l’innovation sociale. En effet, elle propose d’investir dans un des secteurs les plus sécuritaires et les plus prometteurs de la société actuelle : l’immobilier de santé. SCPI gérée par la société de gestion Euryale AM, dont nous parlerons ultérieurement. Cette dernière compte pas moins de 128 immeubles, pour plus d’un milliard d’euros de capitalisation.

Le principe de fonctionnement est simple ; en investissant sur des actifs « acyclique », le patrimoine de la SCPI est protégé par, à la fois, des baux locatifs basés sur du long terme avec des exploitants experts du secteur de la santé tel que les Ehpad, les cliniques ou maisons médicales ou encore les RSS. Et, dans un second temps, ce sont ces experts à qui ils incombent de gérer le bien d’exploitation, c’est à dire, l’hôpital ou la maison médicale.

Au-delà de cette spécialisation sur un secteur d’activité qui a démontré tout son intérêt et sa stabilité sur les derniers mois et pour les prochaines années à venir, cette SCPI se diversifie, d’un point de vue géographique, en réalisant des investissements à hauteur de 63% de son patrimoine vers des pays Européens, tels que l’Allemagne , l’Irlande ou encore les Pays-Bas.

 

Une stabilité dans le temps

La démarche de cette SCPI est de s’inscrire avant tout dans la continuité. En effet, la démarche de partenariat de cette dernière est inscrite depuis plusieurs années avec l’essentiel de ses locataires, mais également avec une seconde approche de priorisation des exploitants. La SCPI cherche donc à investir au sein de plusieurs pays européens, développés dans le secteur du médical, au sein d’emplacements géographiques à fort potentiel, tout en donnant la priorité à des partenariats avec des exploitants offrant des possibilités de développement sur le long terme. Sur les fondamentaux de la SCPI, il s’agit avant tout de trouver une solution de partenariat sur le long terme afin d’obtenir une relation de confiance et prospère sur le long terme.

Dans un second temps, les valeurs intrinsèques de la SCPI font d’elle une précurseuse, puisqu’il s’agit de l’un des premiers fonds immobilier de partage sur le marché qui redistribue une partie de sa collecte à l’institut du Cerveau (ICM).

 

Un secteur innovant et protecteur

Face à la crise du coronavirus, le sentiment d’investissement « sécurisé » s’est renforcé pour cette SCPI. En effet, elle présente des fondamentaux sains et solides lui permettant de se présenter comme l’une des rares bénéficiaires de cette pandémie. Naturellement, sa forte résilience face à la crise et ses investissements font d’elle une SCPI très rentable et très sécurisée, notamment sur le marché français. Le secteur de la santé est, en effet, l’un des plus recherchés avec le vieillissement des populations en Europe et les demandes en Ehpad ou maisons médicalisées explosent. Nous parlons donc ici d’un secteur constamment attractif et ayant un devenir à fort potentiel.

Sur le plan locatif lui-même, les avantages de mutualisation du risque de la SCPI ont permis de réduire la demande de décalage, tout actif confondu, à moins de 4% du loyer annuel. Ce qui signifie, dans l’ensemble, que la rentabilité annuelle se situe autour de 4,95%, avec un taux d’occupation financier supérieur à 99%. La politique d’investissement et la gestion prudente sont les maitres mots de la SCPI. Malgré une situation exceptionnelle et un contexte particulier, la distribution annuelle semble être sur la même lignée que les années précédentes.

Le succès de la SCPI s’explique par deux phénomènes concomitant et différents à la fois. D’une part, par une stratégie d’investissement novatrice et qui parle au grand public avec un thème attractif et, d'autre part, des performances toujours très impressionantes.

 

Les points forts de la SCPI Pierval Santé

Les principaux points forts de la SCPI sont multiples. D’une part, elle propose aux investisseurs une diversification sur la typologie des biens, en investissant à la fois dans des bâtiments de diverses natures, avec des fondements solides (baux long terme avec des revenus locatifs élevés). D’autre part, le deuxième point fort est d’investir dans un marché de l’immobilier de santé, marché avec des perspectives de rendement très favorables et prometteur sur les prochaines années. Le marché de la santé est très spécifique et est fondé sur de nombreux chiffres favorables allant en sa faveur :

- Un dynamisme sectoriel. L’immobilier de la santé est un marché solide, répondant à des besoins toujours plus croissants, tout comme le vieillissement de la population et l’évolution de la médecine.

- Des investissements acycliques, ou en décorrélation, avec les cycles économiques : l’avantage de l’immobilier de santé est de présenter une caractéristique spécifique puisque ce type de bien est encadré par les pouvoirs publics. De plus, le calcul de la valeur des actifs est fait sur la valeur vénale de ces derniers car il est fondé, d’une part, sur la rentabilité de l’exploitant, mais aussi sur la rentabilité immobilière.

- La rareté de l’offre : évidemment, les investissements dans l’immobilier de santé sont encore peu répandus et obtiennent une forte rentabilité. Une mutualisation des risques, ainsi qu’une gestion spécialisée et experte des exploitants, est une rareté sur le marché de la SCPI et de l’immobilier pour les particuliers. Les baux locatifs à long terme sont également un élément encore peu fréquent dans le secteur de la santé.

Investisseur incontournable en Europe, Pierval Santé se veut être un acteur majeur en 2021, ainsi que sur les prochaines années, avec les mutations du marché actuel. Son positionnement stratégique, son secteur, son gestionnaire, en font une valeur sécuritaire de choix pour les investisseurs qui cherchent, à la fois, à diversifier leurs investissements, et obtenir de fortes rentabilités.

L'auteur de l'article
Anasse YOUSFI

.

Sur le même sujet
Grand prix SCPI par "mieux vivre votre argent"
Par -
Les meilleures SCPI du groupe Fiducial
Par -
SCPI vs EHPAD : quels placements pour qui ?
Par -
Je souscris