SCPI Primovie

par

SCPI Primovie

 

INTRODUCTION

Créée en juillet 2012, Primovie est une SCPI de rendement spécialisée dans les actifs immobiliers correspondant aux thèmes de la santé et de l’éducation. La SCPI privilégiera les immeubles occupés par des locataires en relation avec les activités suivantes :

- la petite enfance, l’éducation ou la location d’actifs à destination des étudiants : crèches privées, écoles et centres de formation privés, résidences étudiantes…,

- la santé : notamment cliniques et centres de santé,

- les séniors et la dépendance : maisons de retraite et résidences seniors.

- quelques bureaux et pépinières d'entreprises

Plus généralement, les immeubles seront acquis avec des locataires en place pour délivrer un revenu potentiel immédiat.  Cependant, la SCPI pourra envisager, en fonction des opportunités, de diversifier ses investissements sur des immeubles en VEFA et des actifs de bureaux et de commerces. Pour son premier exercice complet, la SCPI a distribué un revenu de 5,00 % et clôture l'année 2015 avec une capitalisation proche de 452 millions d'euros.

Informations sur la SCPI

  • Société de gestion: Primonial REIM

  • Type de SCPI: Variable
  • Style de gestion: Diversifiée
  • Date de création: 19/07/2012
  • Dernière augmentation de capital: 2014

Chiffres clefs

  • Capitalisation: 451 M d'€
  • Collecte (2015):  230 M d'€
  • Taux de distribution: 5,00 %*
  • Taux d'occupation financier: 99 %**
  • Nombre de locataires: 68
  • Nombre d'associés: 5 598

* Rendement de la SCPI dans le cadre du contrat d'assurance assuré par Spirica : 100% des revenus bruts en N, rapportés à la valeur de retrait en N-1. Cette performance est brute des frais de gestion du contrat et de la majoration de frais. Elle s'applique pour une jouissance des parts sur l'année civile. La performance globale de la SCPI est la somme du Rendement et de l'Evolution dela valeur de la part.
**Le TOF se calcule par la division du montant total des loyers et indemnités d’occupation facturés, ainsi que des indemnités compensatrices de loyers par le montant total des loyers facturables dans l’hypothèse où l’intégralité du patrimoine de la SCPI serait louée.

L'auteur de l'article
Paul HAREL

Paul est issu d'une famille de financiers. De mère experte comptable et de père directeur financier, il se passionne de la gestion privée très tôt et démarre ses études à la Paris School of Business (ex-ESG Management School). Il part un an à Boston, pour étudier à la prestigieuse Boston University. Dès qu'il revient, il enchaine les expériences professionnelles dans le secteurs de la gestion d'actifs et de la gestion de portefeuille (en family-office et en cabinet de gestion de patrimoine). Il obtient un Master II en Gestion de Patrimoines à PSB, à la suite de deux années d'alternance au sein du cabinet Euodia Finance. 

Sur le même sujet
L'impact de l'IFI sur le marché de l'immobilier et les SCPI
Par -
Une très bonne année en vue pour les SCPI en 2015
Par -
Réformes Fillon, l'impact sur les SCPI
Par -
Je souscris