L’assurance-vie est le placement préféré des français depuis bien des années. Investir en SCPI à travers une assurance-vie est comme très prisé depuis quelques années. Dans celui-ci il est possible d’intégrer des parts de SCPI qui ont été auparavant référencées par l’assureur.

La méthode

L’investissement en SCPI par l’assurance-vie comporte de nombreux avantages pour l’investisseur. En effet, il est donc important d’étudier minutieusement le profil de ce dernier mais également les conditions générales du contrat. Pour ce faire, il est nécessaire de vérifier que les frais sur versement, les frais d’arbitrage ainsi que les 200 % des loyers soient bien reversés au final.

C’est pourquoi il est recommandé de faire appel à un expert afin de bénéficier des informations nécessaires pour optimiser au mieux l’investissement. Cette méthode de financement permet de combiner la solidité ainsi que les rendements de la pierre avec les avantages pratiques et fiscaux de l’assurance-vie. Le geste est simple : l’achat de parts de SCPI à l’intérieur de son contrat d’assurance-vie.

Les avantages des SCPI dans une assurance-vie

Avantage fiscal des SCPI par l’assurance vie

L’intégration des SCPI à un contrat d’assurance-vie va permettre de bénéficier d’une fiscalité avantageuse. En effet, pour l’assurance vie, la fiscalité attribuée à l’investisseur va dépendre de la durée de possession du contrat. Deux propositions s’offrent alors au bénéficiaire du contrat : une imposition à l’impôt sur les revenus ou un prélèvement forfaitaire libératoire.

Les prélèvements sociaux sont obligatoires quel que soit le mode d’imposition choisi par l’investisseur. Néanmoins, gardons à l’esprit que pour une assurance-vie l’investisseur est imposé uniquement dans le cas d’un rachat sachant que seule la part de l’intérêt rachetée sera imposée. Vous l’avez bien compris, s’il s’agit d’un rachat, les revenus générés par les SCPI ne seront donc pas imposés.

  • Un prix d’acquisition intéressant

Vous devez savoir que le prix de souscription des SCPI lors des contrats d’assurance vie est moindre que celui appliqué pour une acquisition en direct. En effet, leur liquidité est garantie par l’assureur et le prix est décoté variant de 2,5 à 5 %.

  • Le minimum pour pouvoir souscrire est abaissé
  • Possibilité de transmettre les parts avec l’abattement de 152 500 euros
  • La liquidité du placement est plus conséquente
  • Le délai de possession est raccourci
  • Une flexibilité totale en ce qui concerne la date de perception des revenus
  • Possibilité de revendre le nombre de parts que l’on souhaite

Les risques de l’investissement SCPI avec l’assurance-vie

L’investissement SCPI par l’assurance-vie est très avantageux mais présente tout de même certains risques.

  • Les organismes proposant ce type de placement ne plaisent pas à la plupart des sociétés de gestion qui gèrent les SCPI.
  • Dans ce dispositif les parts de SCPI ne vous appartiennent pas vraiment. Il faut alors bien choisir son assurance.
  • Les frais de gestion de l’assurer s’additionnent aux frais de gestion du support. Il faut également vérifier d’autres frais comme les rabais sur les commissions de souscriptions aux SCPI.
  • À noter qu’il est impossible d’avoir un contrat d’assurance vie seulement composé de parts de SCPI. En effet, il faudra aussi acheter des fonds en euros ou encore des parts de SICAV ou de FCP pour pouvoir construire le contrat.

Choisir le meilleur contrat d’assurance-vie

Au sein de nombreux contrats d’assurance vie sur le marché les SCPI disponibles se créer une liste précise. Cependant, quelques contrats innovent et proposent une dizaine de SCPI favorisant alors la diversification géographique et sectorielle du placement. Cette liste qui représente les SCPI éligibles évolue dans le temps parce que les assureurs peuvent en acquérir de nouvelles. Les contrats individuels sont souvent plus souples et le référencement plus rapide et plus simple.

Avec des frais réduits, vous pouvez améliorer la rentabilité de votre investissement. Il faut alors veiller à comparer les frais d’entrée, ainsi que les frais d’arbitrage, les frais de gestion et les frais de sortie avant de se lancer et s’engager.

Pour la plupart des assurances-vie vous avez la possibilité de placer plus de 50 % de votre investissement en parts de SCPI de rendement. Ceci est uniquement porté sur la gestion des risques de chacune des compagnies d’assurances. Néanmoins, il y a certains contrats qui offrent une totale flexibilité et une possibilité d’investir jusqu’à 100 % en plus en SCPI dans l’assurance-vie.

Dans certaines situations les revenus sont versés à l’assureur, qui va ensuite les attribuer aux contrats souscrits à chacun des assurés.

Il est possible d’acheter moins cher les parts de SCPI par l’assurance-vie. Les contrats offrent fréquemment une décote sur le prix des parts. Cette décote peut varier en fonction des SCPI et des contrats.

Vous pourrez enfin choisir le support pour le versement des revenus trimestriels émis de la SCPI. Vous aurez la possibilité de réinvestir en parts de la même SCPI en fonds euros ou un autre support en unités de compte. Pensez néanmoins à vérifier que cette option est modifiable au fil du temps et privilégiez toujours la flexibilité pour votre épargne