C'est quoi un OPCI ?

Définition d'un OPCI

L’AMF a instauré un nouveau statut dans l’univers des SCPI, à savoir les OPCI (Organisme de Placement Collectif Immobilier). Ce placement mélange de l’investissement immobilier avec de l’investissement financier.

La composition des actifs d’un OPCI

La composition des actifs d’un OPCI la fait ressembler à un produit financier : à la différence d’une SCPI qui ne peut investir que dans de l’immobilier, le montant des actifs financiers qu’un OPCI a le droit de détenir peut aller jusqu’à 30% du total de ses actifs.
Il doit également détenir de manière permanente au moins 10% de ses possessions sous forme de trésorerie, ce qui constitue un gage de sécurité.
Le reste est donc constitué classiquement de placements immobiliers.

Une fiscalité au choix

Les OPCI existent sous deux formes juridiques et dont la principale différence vient du fait que les revenus distribués seront taxés différemment. L’investisseur aura donc le choix entre la SPPICAV (Société de Placement à Prépondérance Immobilière à Capital Variable) et le FPI (Fond de Placement Immobilier).
Dans une SPPICAV, les revenus versés seront taxés au titre des revenus mobiliers alors que dans un FPI, les revenus versés seront imposés en tant que revenus fonciers.

Un placement surveillé

Tout comme les SCPI, les OPCI sont contrôlées par l’Autorité des Marchés Financiers. De plus, le patrimoine immobilier est expertisé tous les ans et la valeur des actifs est actualisée trois fois dans l’année. Cela permet d’avoir une bonne vision de la santé de l’OPCI.

Pour d'autres renseignements, demandez au cabinet de gestion de patrimoine Euodia Finance.