Marché SCPI vs. Marché OPCI ?

Lorsque l’on compare le marché des SCPI et des OPCI on peut remarquer qu’ils suivent une trajectoire similaire : une croissance exponentielle depuis 2007 et une apparition remarquée pour le grand public.

Avec 5,1 milliards d’euros de collecte nette en 2018, 5,17% de performance globale et une revalorisation des parts de 0,82%, les SCPI représentent un placement alliant rentabilité et sécurité. Avec une croissance de 12% en capitalisation sur l’ensemble de ces 10 dernières années ainsi qu’une croissance de 34% en collecte, les SCPI restent le marché dominant en terme d’investissement.

Avec 2,4 milliards de collecte nette, 1,2% de performance globale et une augmentation des parts de 0,80%, Les OPCI ont été créées il y a 10 ans seulement. L’OPCI est décrit comme un investissement se situant entre immobilier et actifs financiers permettant ainsi de conserver une liquidité non négligeable. En comptabilisant une croissance de sa capitalisation de 139% ainsi qu’une croissance de ses collectes de 118%, les OPCI deviennent rapidement un produit incontournable pour les investisseurs. Avec une capitalisation totalisant 15 135 millions en 2018, l’évolution des OPCI est particulièrement importante.   

Depuis 2014, les marchés des SCPI et OPCI connaissent une croissance particulièrement importante avec une moyenne de 15% par an pour les SCPI et ainsi qu’une moyenne de 70% par an pour les OPCI. Il s’agit donc de marchés prometteurs. Cependant, pour comprendre ces chiffres il convient de comprendre ces résultats en parallèle du nombre d’investisseurs sur ces mêmes marchés.

Quelles-sont les différences entre une FPI et une SPPICAV ?

On retrouve deux formes d’OPCI. La première, FPI (Fond de Placements Immobiliers) puis, SPPICAV (Sociétés de Placement à Prépondérance Immobilière à Capital Variable).

Les FPI regroupent seulement des personnes physiques. Ses actifs immobiliers sont constitués d'immeubles et de parts de sociétés non cotées ayant une majorité d'actifs immobiliers.

Les SPPICAV regroupent des personnes physiques, mais également des personnes morales. Contrairement aux FPI, les SPPICAV intègrent dans leurs actifs immobiliers les parts sociétés foncières cotées. Les SPPICAV doivent être composées d'immeubles et parts de sociétés non cotées à hauteur d'au moins 51 % de l'actif de la société.