Quels-sont les avantages et les risques des OPCI ?

Avantages et risques des OPCI

Avantages

  • Investissement dans la pierre (par le biais d’une société) rentabilité de l’immobilier sans gestion de la part du détenteur ;
     
  • Mutualisation des risques : investissement collectif & risques de loyers impayés dissipés ;
     
  • Diversification du patrimoine :  biens immobiliers peu accessibles en temps normal, géré par des professionnels agréés par l’AMF ;
     
  • Gestion dynamique du patrimoine : en partie dans l’immobilier mais différent selon la composition des OPCI (selon les marchés), en partie en bourse, dans des fonds dynamiques ;
     
  • Placement liquide : si vous avez besoin de votre argent ;
     
  • Aucun frais de notaire ;
     
  • Investissement immobilier accessible avec de faibles montants ;
     
  • Rendements annuels de 4% à 5% ;
     
  • Fiscalité souple : deux modes de taxation (revenus et plus-values).

Risques

  • Le risque de liquidité : Le marché immobilier offre une faible liquidité. La vente d’un immeuble nécessite alors un délai important ;
     
  • Le risque de perte de capital : l’OPCI n’offre pas de garantie ni de protection en capital. La performance de l’OPCI peut ne pas être conforme aux objectifs de l’investisseur ;
     
  • Le risque lié au marché de l’immobilier : l’investissement que réalise l’OPCI dans l’immobilier est nécessairement soumis aux risques liés à la détention et à la gestion d’actifs immobiliers. Dès lors, la performance et l’évolution du capital investi s’exposent au risque lié à l’évolution de cette classe d’actifs ;
     
  • Le risque lié à la détention d’actions : l’OPCI peut être en partie investi dans des actions de sociétés foncières, pouvant présenter des variations significatives au courant de l’investissement ;
     
  • Le risque de contrepartie. L’OPCI est exposé à ce risque sur plusieurs marchés. Elle l'est sur le marché immobilier et sur les marchés d’instruments financiers à terme, mais aussi dans le cas où une contrepartie avec laquelle un contrat est conclu ne tiendrait pas ses engagements ;
  • Le risque lié au recours à l'endettement. L’OPCI peut avoir recours à l’endettement, dans le cadre du financement de ses acquisitions et autres travaux. Dans ces conditions, les fluctuations du marché́ immobilier peuvent donc réduire de manière importante la capacité́ de remboursement de la dette. Les fluctuations du marché́ à crédit peuvent réduire les sources de financement et finalement augmenter de façon sensible le cout de ce lancement ;
     
  • Le risque lié à l'utilisation de produits dérivés. L’OPCI peut avoir recours à des produits dérivés, afin de se couvrir contre une exposition défavorable des marchés. Il peut dès lors exister un risque de couverture imparfaite ne permettant pas de protéger l’OPCI totalement contre une baisse de la valeur d’actif utilisés.