Comment classer les SCPI ?

Les critères d'évaluation des SCPI

Comme pour tout classement, classer les SCPI dépend des paramètres retenus au départ. Il y a donc forcément un aspect subjectif puisque personne n’accordera la même importance aux différents critères possibles.

Les différents types de SCPI possibles

Il existe déjà plusieurs types de SCPI, chacune avec des avantages propres et qui ne peuvent être comparées : une SCPI peut être dite «de bureaux» si elle investit dans des bureaux ou «de commerce» si elle investit dans des commerces.
Ensuite, il existe des SCPI avec des objectifs différents : certaines recherchent la rentabilité (SCPI de rendement), d’autres un avantage fiscal (SCPI fiscale). Il n’y a donc aucun intérêt à classer ensemble ces deux types de SCPI puisqu’elles ne s’adressent pas au même public.
Il faut donc se méfier de certains classements qui comparent des SCPI qui ne sont pas comparables.

A partir de quels critères ?

Il existe de nombreux critères dont l’importance peut varier aux yeux des investisseurs.
Par exemple, les investisseurs recherchant principalement la rentabilité devront regarder le rendement affiché ainsi que la plus value latente possible.
Ceux qui recherchent plutôt un investissement sûr s’intéresseront plutôt au report à nouveau (une réserve constituée pour continuer à distribuer des dividendes en cas de baisse des loyers perçus), la disparité géographique des investissements réalisés (si une région a des difficultés, les autres compensent) ou le type de locataire.

La famille des 8 vous aide dans cette démarche

Afin d’aider les investisseurs, la famille des 8 publie un classement mis à jour représentant une synthèse de ces critères divers et variés. De plus, ce classement prend en compte les informations provenant du marché et qui peuvent faire varier l’appréciation portée à une SCPI.

Je souscris