Quel impact de l'acquisition de parts de SCPI sur sa fiscalité ?

L’impact d’un achat de part de SCPI sur les impôts que l’on paiera est variable suivant le type de SCPI : hausse d’impôt dans le cas d’une SCPI de rendement, baisse d’impôt dans le cas d’une SCPI fiscale.

Une SCPI de rendement entraîne une hausse d’impôt

Une SCPI de rendement affiche une rentabilité souvent très forte entre 5 et 6%. Toutefois, ces revenus sont ensuite imposés au titre des revenus fonciers. Cela veut dire que ces revenus, auxquels on déduira certaines charges, seront ajoutés au montant de votre impôt sur le revenu et donc fortement imposés.

Une SCPI fiscale fait baisser vos impôts

A l’inverse d’une SCPI de rendement, une SCPI fiscale peut vous aider à faire baisser vos impôts. Le principe est simple : une SCPI fiscale investit dans des locaux qui peuvent bénéficier de la loi Scellier. Cette loi permet aux investisseurs d’obtenir une réduction d’impôt représentant 13% du montant de leur investissement et qui est répartie sur 9 ans. La réduction ne peut toutefois s’appliquer que sur un investissement maximal de 300 000€.

Cet impact fiscal est à prendre en compte

L’impact d’un achat sur votre fiscalité est donc variable. Cela doit intervenir dans votre choix entre les différentes catégories de SCPI : une SCPI de rendement sera moins rentable pour les personnes déjà fortement imposées à l’impôt sur le revenu. Celles-ci devraient donc privilégier les SCPI fiscales alors que les personnes moins soumises à l’impôt sur le revenu pourront investir en SCPI de rendement de manière avantageuse.

Pour plus de renseignements sur les SCPI, rendez vous sur le site SCPI-8.com

Je souscris