Laissez vos coordonnées, nous vous rappelons rapidement !

Ou un spécialiste vous conseille au 09 52 57 30 37

SCPI : Focus sur le rendement de la SCPI Primopierre

par | SCPI de rendement

Une scpi performante depuis sa création

Lancée en 2008, la SCPI Primopierre a porté sa capitalisation à 1,55 Mds € à la fin du 3e trimestre 2016, se classant ainsi au 9e rang en terme de capitalisation. Son patrimoine, composé presque exclusivement de bureaux (98%), se situe principalement à Paris et en Ile-de-France (83%). Au terme de l’année 2015, la SCPI Primopierre atteignait 5,02%, une performance supérieure à la moyenne du marché des SCPI de bureaux (4,81%). Côté occupation, la SCPI Primopierre présentait un taux de 91,7%, une performance sur ce segment. Au-delà des chiffres, le rendement et le taux d’occupation affichés par la SCPI Primopierre, souligne la qualité dans le choix et la gestion du parc immobilier.

La baisse du taux d’occupation est-il mauvais signe ?

L’année 2016 a vu le taux d’occupation financier de la SCPI Primopierre diminuer, passant progressivement de 91,7% à 88%, puis 82% au terme du 3e trimestre 2016. Est-ce le signe d’une mauvaise gestion ? Nous pouvons répondre par la négative. La baisse notable du taux d’occupation financière de la SCPI Primopierre résulte en premier lieu de la vacance de l’Atlantis à Massy (40 000 m2) qui sera sera de nouveau occupée à compter d’avril 2017, après signature d’un bail de 12 ans. Il s’agit là d’une signature importante dans un quartier appelé à devenir une place de premier plan au sein du projet du Grand Paris. Pour rappel, les chantiers du quartier Atlantis débutés en 2015 devraient s’achever fin 2017, avec à la clé, la réalisation de 700 logements, de 6 900 m2 de commerces, d’un hôtel 4 étoiles, d’une école maternelle, d’un centre de congrès et d’un parking public. Notons par ailleurs la vacance du Between, immeuble situé à La Défense, acquis en 2016, sur lequel la Primonial concentre ses efforts de commercialisation.

Côté rentabilité, la SCPI Primopierre continue à afficher son dynamisme. Les distributions réalisées lors des 1er, 2e et 3e trimestre 2016 atteignent respectivement 2,94€, 2,30€ et 2,30€ soit une distribution totale depuis le 1er janvier 2016 de 7,55€. A l’heure où nous écrivons cet article, la distribution réalisée au 4e trimestre n’est pas connue. Toutefois, en supposant que la distribution de l’automne 2016 se maintienne à 2,30€, la SCPI Primopierre afficherait un rendement de 5% pour l’année 2016, une performance qui, nous le savons, serait bien supérieure à la moyenne attendue du marché.

Nous constatons donc que la baisse du taux d’occupation de la SCPI Primopierre est provisoire et ne saurait être perçue comme un mauvais signe de la part des investisseurs. Au contraire !  Le taux d’occupation devrait s’améliorer au cours des prochains trimestres, entrainant, nous l’espérons, une augmentation des dividendes distribuées, et, pourquoi pas, du prix de part.

Sur le même sujet
Le succès des SCPI : Comment justifier ces niveaux de performance
Par -
SCPI : collecte record en 2014 pour la pierre-papier
Par -
Ficommerce : le nouveau poids lourd des SCPI Murs de Magasins
Par -