Laissez vos coordonnées, nous vous rappelons rapidement !

Ou un spécialiste vous conseille au 09 52 57 30 37

La répartition du capital d'Effimmo 1 est dans le viseur du conseil de surveillance

par | SCPI de rendement

La répartition du capital d'Effimmo 1 est dans le viseur du conseil de surveillance

La société civile de placement immobilier Efimmo du gestionnaire SOFIDY fait l'actualité sur le marché des SCPI. En effet, cette SCPI à dominante bureaux est une SCPI à capital variable. Elle a une capitalisation de 750 Millions d'euros. Son prix de part est passé (depuis le 15 septembre) de 225 euros à 230 euros. Ce n'est cependant pas ce sujet qui fait le plus débat en ce moment, mais plus exactement la répartition de son capital et la part que représente dans ce capital les Assureurs.

Cette année encore, la SCPI a satisfait immédiatement l'ensemble de ses demandes de retrait. Cela s'explique par sa collecte net en 2014 de plus de 60 Millions d'euros.

En effet, 11 compagnies d'Assurance détiennent à elles seules plus d'un tiers du capital de la SCPI Efimmo (35%). Cette importante proportion du capital détenu par les assureurs, interpelle le conseil de surveillance. Sachant que l'ensemble des dividendes versées par les SCPI, servent automatiquement à racheter de nouvelles parts pour les Assureurs et donc à augmenter la collecte globale des Assureurs. Dans ces conditions, le Conseil de surveillance de la SCPI Efimmo se pose la question de l'impact possible sur la bonne liquidité des parts de la SCPI sur le marché secondaire. Que se passerai-t-il si tous les assureurs souhaitaient récupérer leur somme? Efimmo pourrait-elle toujours n'avoir aucune part en attente sur le marché secondaire, comme c'est toujours le cas ces dernières années ?

Rien n'est moins sure, dans cette optique pour minimiser ce risque, le conseil de surveillance de la SCPI, porte une importance toute particulière sur la répartition des pourcentages de détention respectifs des différents assureurs. Le but ainsi, est de se dire que si aucun assureur ne représente à lui tout seul un pourcentage trop significatif ; le seul cas de figure où Efimmo pourrait se retrouver en défaut de liquidité concernant certaines parts sur le marché secondaire, ce serait si plusieurs assureurs souhaitaient exactement en même temps récupérer leur investissement en revendant l'ensemble de leurs parts.

La SCPI a rassuré et calmé les inquiétudes du Conseil de surveillance en indiquant «confirmer et maintenir sa politique contractuelle» afin de contrôler leur participation au capital. Mieux, elle «s'attachera à ce que soient répartis de façon la plus homogène possible les pourcentages de détention respectifs».

Le conseil de surveillance veille donc à conserver la liquidité des parts à sa SCPI phare sur l'immobilier de bureaux. Celle-ci devrait ainsi rester une des plus compétitives pour 2015 sur le marché des SCPI de bureaux, en concurrence avec des SCPI telles que PFO2 ou Primopierre.

Sur le même sujet
Acheter de la SCPI à crédit, un bon choix ?
Par -
Focus sur la SCPI PFO2
Par -
Grand prix SCPI par "mieux vivre votre argent"
Par -