Laissez vos coordonnées, nous vous rappelons rapidement !

Ou un spécialiste vous conseille au 09 52 57 30 37

La SCPI: Toujours aussi populaire

par | SCPI de rendement

La SCPI: Toujours aussi populaire

 

Qu’ est-ce qu’une SCPI ?

La SCPI ou autrement dit la société civile de placement immobilier est un placement immobilier d’épargne sécurisé.

Le processus de ce placement permet aux client d’investir afin de posséder des parts au sein de biens locatifs. Ces biens sont gérés par des grosses société de gestion, dont le but est la rénovation ,l ’entretient et la location de biens immobiliers. Ces biens immobiliers sont loués par un ensemble diversifié de types de locataire. Des gérants de télécoms , aux leaders de l’agroalimentaire en passant par les hôtels internationaux. La différence essentiel de cette acquisition se note avant tout que l ‘investisseur est propriétaire de non pas seulement un bien locatif .Mais d’une part  d’un ensemble de biens immobiliers (immeubles).  Cela assure les rentrées d’argent pour les investisseurs de part la diversité des locataires et la gestion effectué en interne.

Fiscalité d’une SCPI ?

L’avantage de la fiscalité d’une SCPI est que ces sociétés font parties des sociétés qui ne sont pas soumises à l’impôt sur les sociétés. De ce fait, seul les associés de cette société civile déclarent les revenus générés par la SCPI. De cette manière  les associés sont souscris a l’impôt sur le revenu. Ces revenus peuvent appartenir à deux catégories différentes :

  • Des loyers,  ce que l’on peut notamment nommer les revenus fonciers .
  • Des produits de placements financier, ce que l’on appele notament revenus de capitaux ( dividendes).

Au sein des revenus  fonciers, se décompose deux catégories :

  • régime micro-foncier : ce régime permet de bénéficier d’un avantage fiscal comprenant un abattement forfaitaire  de 30 % sur les loyers perçus. Cependant deux conditions doivent être remplies . Les revenus fonciers  bruts annuels ne doivent pas excéder 15 000 euros. Les associés doivent également percevoir d’autres revenus fonciers.

 

  • Régime réel : Il permet surtout de déduire un certains nombres  de charges du loyer brut. Ce régime est le plus souvent appliqué aux associés. Il s’effectue lorsque les revenus de l’investisseur dépassent 15 000 euros annuel. Il est préférable que l’investisseur ait recours à un crédit car les intérêts des emprunts peut être supérieur à l’abattement de 30 % du régime micro –foncier. Seulement le choix de ce régime ne permet pas de retour en arrière ou l’élection du régime micro foncier durant les trois premières années.

L’avantage des SCPI européenne

Le principe en est le même, être propriétaire des parts  d’un bien locatif. Le gros avantage par rapport aux SCPI française réside dans la fiscalité . En effet , la fiscalité française est l’une des plus forte d’Europe. Les revenus fonciers ne changeant pas mais la fiscalité moins forte des pays voisins de l’hexagone permet un meilleur rendement pur les investisseurs français. On pense notamment à Novapierre Allemagne qui garantie un rendement de 5% environ par an.

Sur le même sujet
Les 5 conseils pour bien selectionner sa SCPI de rendement 2016
Par -
Pierval Santé : une nouvelle SCPI d'entreprises sur l'immobilier de santé
Par -
PFO2, la SCPI en forme du moment
Par -