Acheter des parts de SCPI peut-il faire payer moins d'impôt?

Certaines SCPI peuvent faire bénéficier d’une réduction d’impôt en utilisant la loi Scellier. On les appelle les SCPI fiscales.

Le principe de la loi Scellier : une réduction d’impôt

Le principe de la loi Scellier est de favoriser la construction des biens dans des secteurs où il y a une pénurie de logement. En échange de l’investissement dans la construction de biens, l’Etat accorde une réduction d’impôt équivalent à 18% du montant de l’investissement et qui est ensuite répartie linéairement sur 9 ans.
Il faut noter que la réduction d’impôt ne s’applique que pour des investissements dans la limite de 300 000€ et que l’on est obligé de conserver l’investissement durant la durée de la réduction d’impôt soit 9 ans.

L’action des SCPI fiscales

Les SCPI fiscales investissent donc dans des bâtiments qui peuvent bénéficier de la loi Scellier. Elles transmettent ensuite cet avantage fiscal aux investisseurs.
Investir dans des parts de SCPI fiscales permet donc de bénéficier de cette réduction d’impôt.
Par exemple, un investisseur achète pour 100 000€ de part de SCPI fiscale. Il bénéficie donc d’une réduction d’impôt de 18 000€ sur 9 ans.
Il pourra donc réduire ses impôts de 2000€ par an pendant 9 ans.

Puisque le montant de l’investissement est limité à 300 000€, la réduction d’impôt maximale est de 54 000€ (18% * 300 000€) soit 9000€ par an.
Bien entendu, si l’investissement dépasse ce montant, la réduction s’appliquera au 300 000 premiers euros.

Peut-on bénéficier de la réduction d’impôt si l’on rachète des parts ?

La réduction d’impôt ne vaut que pour ceux qui ont acheté les parts émises à l’origine. Si l’on rachète une part à quelqu’un, on ne pourra bénéficier de cette réduction d’impôt. ll faut donc si l’on veut bénéficier de la réduction fiscale acheter les parts nouvellement émises.

Investissez malin grâce au site SCPI-8.com.