C'est quoi une SCPI fiscale ?

Tout comprendre sur les SCPI fiscales

Une SCPI fiscale est une SCPI dans laquelle on investit dans des logements en loi Scellier dans le but de bénéficier d’une réduction d’impôt.

L’avantage de la réduction fiscale

Une SCPI fiscale investit dans de l’immobilier neuf pouvant bénéficier de loi défiscalisantes comme la loi Scellier actuellement. Cela permet de profiter d’un avantage fiscal non négligeable : on peut en effet bénéficier d’une réduction d’impôt équivalant à 13% du montant de l’investissement étalée sur 9 ans. Toutefois, la réduction d’impôt ne pourra concerner que des investissements inférieurs à 300 000€. Si la valeur des parts achetées dépasse ce montant, la réduction sera calculée sur les 300 000 premiers euros.

Par exemple, on achète pour 350 000€ de part dans une SCPI fiscale. La réduction ne sera calculée que sur un montant de 300 000€.
Donc 13%*300 000 = 39 000€
Ce montant est ensuite réparti sur 9 ans, soit dans ce cas une réduction d’impôt de 4333€ par an.

Les désavantages des SCPI fiscales

Le premier de ces désavantages est le rapport locatif qui est plutôt faible : les rendements atteignent environ 3% du prix de la part, ce qui est peu comparé aux taux de plus de 5% qu’affichent les SCPI de rendement.

Ensuite, ces rendements mettent du temps à être versés. En effet, les SCPI fiscales investissent dans des programmes immobiliers. Les biens immobiliers ne sont donc pas encore construits quand vous investissez dans la SCPI.
Il faut donc compter une période sans loyer d’au moins 36 mois correspondant au temps de construction. Pendant ce temps, le rapport locatif n'est que de 1% ce qui correspond aux placements en trésorerie que fait la SCPI.

La revalorisation des parts est faible. La valeur de vos parts pourra difficilement augmenter étant donné que l’on achète du neuf, qui est donc à sa valeur maximale juste après la construction et qu’on le revend ancien.

Il faut aussi mentionner que des parts de SCPI fiscale doivent être détenues un minimum 9 ans. La loi impose de les détenir pendant la durée de l’avantage fiscal sinon on s’expose à un redressement fiscal.
Une fois l’avantage fiscal terminé, la SCPI n’a plus beaucoup de raison d’être puisque les nouveaux investisseurs ne pourront plus bénéficier de l’avantage fiscal. Les SCPI fiscales sont donc dissoute entre 11 et 17 ans après leur création.

Qu’arrive t-il une fois la SCPI fiscale dissoute ?

Après cette période, la SCPI va simplement mettre en vente les immeubles qu’elle possède ainsi que ses autres actifs (principalement de la trésorerie placée).
Les possesseurs de parts récupéreront donc cet argent en fonction du pourcentage de part qu’ils détiennent.

Rendez vous sur le site SCPI-8.com pour plus de renseignements.