Comment défiscaliser grâce aux SCPI ?

Les SCPI Fiscales

Il existe plusieurs types de SCPI fiscales, qui permettent à tout investisseur de pouvoir choisir le dispositif de défiscalisaion qui lui correspond le mieux et le montant qui sera la plus adapté à l'impôt qu'il doit payer. 

Les SCPI Pinel

Les SCPI Pinel investissent dans le dispositif fiscal du même nom. Elles permettent aux investisseurs de bénéficier du dispositif Pinel tout en contrôlant le montant de la défiscalisation qu'ils souhaitent recevoir. Les SCPI Pinel ont vocation à investir dans : 

  • D’immeubles anciens à réhabiliter répondant après travaux aux normes réglementaires ;
  • D’immeubles de bureaux à transformer en logements ;
  • De biens neufs ou en VEFA.

Les taux de défiscalisation étant : 21% du montant de l'investissement pour une mise en location des biens durant 12 ans, 18% pour une mise en location de 9 ans, et 12% pour une location de 6 ans. 

Simuler un investissement en SCPI maintenant!
Quel montant seriez-vous prêt à investir ?

Les SCPI Déficit Foncier

La SCPI déficit foncier est un dispositif de droit commun qui a pour principe de réduire la base imposable de l’épargnant. Cela permet en effet d’enregistrer des charges locatives à déduire de ses revenus fonciers, comme des travaux, des charges d’entretien, une rénovation. Comme en faisant du déficit foncier en direct, l’épargnant va bénéficier d’un déficit imputable aux revenus fonciers dans la limite de 10 700 euros.

Les SCPI Malraux

Les SCPI Malraux suivent également le même principe et ont pour but d’encourager la réhabilitation des immeubles anciens. La réduction d’impôt pourra être de 30% à la condition d’avoir réalisé des travaux sur l’immeuble et de conserver les parts de la SCPI durant 9 ans. La réduction d’impôt s’applique donc sur la quote-part de travaux réalisés. Ce type de placement de défiscalisation convient parfaitement aux personnes fortement imposables.