SCPI de tourisme et de littoral : Focus sur ATREAM

par

SCPI de tourisme et de littoral : Focus sur ATREAM

 

Qu’est-ce qu’une SCPI ?

Une SCPI - société civile de placement immobilier - est une société qui investit dans des parcs immobiliers, que ce soit dans des actifs de bureaux, commerces, entrepôts, hôtels ou de résidences. Elle acquiert ses actifs grâce à la contribution financière de ses associés. En contrepartie, les investisseurs perçoivent des rendements, ce qui représente les loyers payés par les locataires à la société de gestion qui gère la SCPI.

Cette société de gestion s’occupe de trouver des biens dans lesquels la SCPI va pouvoir investir, elle s’occupe aussi de toute la gestion locative et c’est elle qui remet les loyers (mensuellement ou trimestriellement) aux associés. Cela permet aux investisseurs de ne pas avoir à gérer des biens vacants ou des locataires qui ne payent pas. Les frais de gestion en SCPI s’estiment entre 8 et 10% environ et se prennent à la sortie. 

On parle souvent de « pierre-papier », car les associés possèdent des parts de SCPI sans pouvoir se rendre dans les biens qu’ils détiennent : ils ont un « papier » qui atteste leur part de propriété dans des murs de SCPI.

Le plus grand avantage de cet investissement est la mutualisation du risque. En effet, quand on investit dans un parc immobilier où il y a cent locataires, s’il y a un locataire qui ne paye pas, vous percevez malgré tout 99% de vos loyers. L’autre grand avantage de cet investissement est aussi le fait de ne rien avoir à gérer : la société de gestion de la SCPI se charge des locataires et des loyers que les investisseurs perçoivent.

Les SCPI sont également contrôlées par l’Autorité des Marchés Financiers.

 

Qu’est-ce qu’une SCPI de tourisme et de littoral ?

Une SCPI de tourisme et littoral est une SCPI investissant, comme son nom l’indique, dans des zones proches de la mer qui attirent les touristes, ou dans des villes où le tourisme est en croissance. A la différence des SCPI plus classique qui investissent dans des bureaux ou des commerces, les SCPI de tourisme et littoral se concentrent sur les hôtels et les résidences touristiques.

 

Avantages et inconvénients d’une SCPI de tourisme et de littoral

L’investissement en SCPI de tourisme comporte certains risques et avantages, que nous allons voir ci-dessous :

 

Avantages :

  • Le tourisme est un secteur en croissance.
  • Le littoral français est la première destination touristique nationale et la demande y est en constante croissance.
  • Après la crise de la COVID, le marché du tourisme devrait croître rapidement.

 

Risques :

  • Les SCPI de tourisme et de littoral ont vu leur rendement baisser de 4% par an avant la crise en moyenne, à 2% par an après la crise. C’est une des seules catégories de SCPI qui a vu son rendement baisser drastiquement à cause de la crise de la COVID-19. En effet, on sait que les SCPI ont vu une baisse d’environ 0,1% durant la crise, ce qui est très faible comparé à la conjoncture économique.
  • Le TDVM moyen est de 1,92% pour les SCPI de tourisme en 2022.
  • Le risque majeur de cet investissement est que le marché du tourisme ne reparte pas, ce qui entraînerait la faillite de certaines SCPI.

 

Présentation de ATREAM

Atream est une SCPI de tourisme et de littoral qui concentre une capitalisation de plus de 3 milliards d’actifs immobiliers sous gestion, dont 1 milliard d’actifs hôteliers et touristiques. C’est une société à capital variable.

Atream investit en France dans le littoral : c’est en effet la première SCPI dédiée à l’immobilier touristique des littoraux français. Le but de la SCPI est de posséder des hébergements touristiques sur les côtes françaises pour offrir des revenus locatifs sur le long terme.

Le but de la SCPI est de participer au développement de la dynamique touristique du littoral. Atream répond donc aux attentes des consommateurs, car l’offre d’hébergement est de plus en plus vieillissante. Elle optimise ses recettes tout au long de l’année car elle a une offre totalement adaptée à la bisaisonnalité. Elle accroît et diversifie sa clientèle en ayant de plus en plus de clients internationaux. Plus ses revenus touristiques s’accroissent, plus Atream peut valoriser ses actifs immobiliers.

Le prix d’une part est de 1000 euros et l’investissement minimum est de 4000 euros, soit 4 parts. Sa valeur de retrait est de 900 euros. Le délai de jouissance est de 3 mois. Atream investit principalement en Allemagne, en Belgique, aux Pays-Bas et en France.

Ses principaux locataires sont :

  • Différents Hôtels en Belgique
  •  Park Inn by Radisson en Allemagne
  •  Mercure en France

 

Stratégie de la SCPI Tourisme et Littoral :

La stratégie principale d’une SCPI tourisme et littoral est de posséder des partenaires hôteliers solides afin d’assurer une stabilité des loyers pour les associés.

Atream a plus de 10 partenaires hôteliers comme :

Novotel Suite, Ibis Styles, F1, Park Inn By Radisson, Mama Shelter, Center Parcs, Mercure ou encore Hampton by Hilton.

La SCPI possède en tout 132 hôtels et résidences hôtelières.

 

Pourquoi investir chez ATREAM

Investir chez Altream, c’est investir dans la première destination touristique française.   Bien qu’il ne représente que 4% du territoire, le littoral français concentre en effet 36% des résidences secondaires (5 millions de lits) et 40% des lits touristiques, de plus, Atream possède de nombreux avantages comme :

  • Détention long terme d’actifs immobiliers gérés par des exploitants de référence dans le cadre de baux long terme.
  • Participation à la rénovation du parc hôtelier afin de répondre aux nouvelles attentes de la clientèle nationale et internationale.
  • Dynamisation de l’offre et augmentation de la diversité des produits hôteliers situés sur les zones côtières.

Investir dans le tourisme et le littoral est le moyen de diversifier son patrimoine.

 

L'auteur de l'article
Paul HAREL

Paul est issu d'une famille de financiers. De mère experte comptable et de père directeur financier, il se passionne de la gestion privée très tôt et démarre ses études à la Paris School of Business (ex-ESG Management School). Il part un an à Boston, pour étudier à la prestigieuse Boston University. Dès qu'il revient, il enchaine les expériences professionnelles dans le secteurs de la gestion d'actifs et de la gestion de portefeuille (en family-office et en cabinet de gestion de patrimoine). Il obtient un Master II en Gestion de Patrimoines à PSB, à la suite de deux années d'alternance au sein du cabinet Euodia Finance. 

Sur le même sujet
La diversification des investissements de Corum en Europe
Par -
Notapierre: une nouvelle acquisition
Par -
Pierre Plus un interet d'investir avec des rendements en baisse
Par -
Je souscris