La tendance des SCPI pour l'année 2019

par

La tendance des SCPI pour l'année 2019

La SCPI ou Société Civile de Placement Immobilier est une société de gestion, qui détient un parc immobilier (composé soit d’immobilier d’entreprise, soit d’habitation). Le rendement de ces produits est donc directement relié aux performances des biens du parc immobilier détenu par cette société de gestion, dans un langage plus professionnel, on les définit comme étant des produits d’investissement ayant comme sous jacent des actifs immobiliers (Hôtels, Habitation, Locaux commerciaux, entrepôts, crèches….). Acheter des parts de SCPI revient donc à acheter des part de sociétés de gestion qui possèdent un parc immobilier.

On peut compter au moins cent quatre vingt SCPI sur le marché de l’immobilier, toutes possédant des caractéristiques et donc un rendement différent.

Parmi les SCPI, il y’a celles de rendement, fiscales, et de plus-value que nous détaillerons plus bas.

La SCPI fiscale a pour but d’investir dans l’immobilier d’habitation tel que les biens de Vente en Etat Futur d’ Achèvement (VEFA, signifiant que la construction du bien qui va être acheté n’est pas achevée au moment de la vente), les biens classés, les biens avec travaux.
Cet investissement à pour but de permettre à l’investisseur de réduire ses impôts.

La SCPI de rendement a pour but d’investir dans l’immobilier d’entreprise tel que les bureaux, les locaux d’activité, commerces, entrepôts. Il s’agit de produits intéressants pour les investisseurs cherchant à générer une (autre) source de revenu.

La SCPI de plus value ou de capitalisation quand à elle a pour but d’être détenue par un investisseur qui souhaite conserver ses parts de SCPI le plus longtemps possible et ensuite de les revendre (généralement  plusieurs années après les avoir achetées) et ainsi donc réaliser une plus value au moment de la vente de ses parts de la Société Civile de Placement en Immobilier.

Sur ce, nous allons analyser plus en détails les caractéristiques des Sociétés Civiles de Placement en Immobilier pour ensuite établir un classement de celles qui se montrent les plus intéressantes pour y effectuer un investissement qui sera bénéfique à un investisseur qui souhaite se lancer dans ce type de placement Immobilier.

Tout d’abord quelles sont les données à analyser lorsque l’on décide d’investir en SCPI. La SCPI est un investissement immobilier, à ce titre, voici deux critères que l’on doit prendre en compte au moment d’effectuer un investissement :

  • La répartition sectorielle du patrimoine de la SCPI, qui correspond au domaine auquel appartient le patrimoine de la SCPI (Bureaux, Commerce,…)
  • La répartition géographique du patrimoine, qui lui permet de connaitre la localisation des immobilisations composant le  parc immobilier et ainsi d’évaluer l’attractivité de la zone dans laquelle elles se trouvent.

Intéressons nous à présent aux autres informations nécessaires pour effectuer la sélection de SCPI :

  • Le rendement de la SCPI est une donnée qui intéresse tout investisseur (il est normal de savoir ce que l’on va gagner ), en y observant le TDVM ( taux de distribution sur valeur de marché.
  • Le type de SCPI joue un rôle important car en fonction de ça, les objectifs et la manière de répondre aux mouvements du marché ne seront pas les mêmes de la part des investisseurs
  • La catégorie à laquelle appartiennent les immeubles constituant le parc immobilier de la SCPI a son importance car cela va influencer leur rendement
  • La performance Globale  qu’affiche une SCP permet a un investisseur de voir si la société de gestion a u atteindre les objectif de rendement qui ont été fixé en début d’année
  • Certaines sociétés de gestion demandent que tout investisseur souhaitant acquérir des parts de SCPI souscrive à un minimum de part
  • Le prix de la part joue un rôle important en permettant à un investisseur de savoir si il devra avoir recourt au crédit afin d’augmenter le gain réaliser par son investissement

Les avantages

En effet, en achetant des parts des SCPI, vous investissez dans l’immobilier tertiaire. En investissant dans les SCPI, vous bénéficiez des avantages de la sécurité, la rentabilité de l’immobilier considéré comme valeur sûre en France. De plus, l’immobilier d’entreprise est un des plus rentables aujourd’hui avec des loyers significatifs et des charges basses.

Le marché immobilier est beaucoup plus stable que la Bourse, le risque est donc moindre. En investissant dans les SCPI de rendement par exemple, on peut obtenir des rendements élevés pouvant aller jusqu’à 6% net en 2017, tout en prenant un risque modéré.

Les SCPI ont des politiques d’investissements différentes, certaines investissent dans le domaine de la santé, d’autre dans des immeubles respectant des normes écologiques, d’autres à l’étranger ou en France. Compte tenu des différentes stratégies, les SCPI  mutualisent les risques.

Contrairement à un achat immobilier en direct, il n’y a pas de passage chez le notaire pour l’acquisition des parts de SCPI et donc pas de frais de notaire.

Il existe plusieurs modes d’acquisition d’une SCPI, achat à crédit, au comptant, en démembrement temporaire de propriété ou par le biais d’une assurance-vie.

En investissant dans une SCPI européenne, on obtient une fiscalité avantageuse, car les revenus viennent de différent pays et ne sont pas soumis aux prélèvements sociaux de la France (17,2).

Les risques

Le capital investi dans les SCPI n’est pas garanti, donc rien garanti la récupération de  la somme investi dans l’achat de part dans un placement en SCPI.

Contrairement à l’immobilier traditionnel où les frais de notaire sont payés dès le moment où vous devenez propriétaire, dans les SCPI les frais de sortie s’applique à la revente de parts.

La valorisation des parts  dépend du marché immobilier et de la gestion faite par la société de gestion (mauvais placement), cependant la responsabilité des associés (investisseurs), se limite strictement aux apports réalisés.

La vacance locative est un risque à prendre, car les dividendes dépendent du taux d’occupation,

La revente des parts n’est pas garantie, la SCPI ne bénéficie d’aucune garantie ou protection de capital.

Comme toute entreprise, la société de gestion peut faire faillite,

Les tendances des SCPI durant l’année 2018-2019

En 2019, les SCPI restent un placement qui intéresse toujours les investisseurs. Au 30 Juin 2018, on compte 177 SCPI gérées par une trentaine de sociétés de gestion.

Les SCPI ont totalisé une collecte de près de 54 milliards d’euros à la même date. Il est à noter que les SCPI ont réalisé une collecte de plus de 2 milliards sur le premier semestre de l’année 2018, ce qui est au-dessus de la collecte moyenne des premiers semestres de ces dernières années des SCPI.

Les chiffres tels que présentés par l’ASPIM (Association Française des Sociétés de Placement Immobilier) montre plutôt bien le succès et l’intérêt des SCPI.

  • Nombre de SCPI : 180
  • Nombre de sociétés de gestion : 31
  • Capitalisation : 52,86 milliards d’euros
  • Collecte nette : 2,39 milliards d’euros
  • Collecte brute : 3,16 milliards d’euros
  • Taux d’occupation financier (au 31 Décembre 2018) : 92 %
  • Performance des SCPI (au 31 Décembre 2018): 4,35 %

D’autre part, les SCPI se concentrent à leur développement sur la zone euro notamment le marché allemand afin de diversifier leurs actifs immobilier et bénéficier davantage.

Sur le même sujet
SCPI: Bien comprendre son fonctionnement.
Par -
Une SCPI distribuant plus de 6 % est-elle plus performante qu'une SCPI distribuant 5 % de rendement ?
Par -
Interview de Jean Christophe Antoine de Perial
Par -