Les règles à respecter pour vendre des SCPI et OCPI

par | SCPI de rendement

Les règles à respecter pour vendre des SCPI et OCPI

Les SCPI, le succès de ce support de placement est désormais indéniable. En effet, les SCPI ont battu un record de collecte, en atteignant plus de 5 milliards. Elles ont donc réussi à conquérir de nombreux épargnants et sont donc de ce fait, commercialisées à un large public.

Quelles sont les règles pour la commercialisation ?

L’Autorité des Marchés Financiers (AMF), qui est en charge du contrôle de la gestion des supports SCPI et OPCI a récemment souligné et rappelé aux distributeurs de ce type de produits, les règles à respecter en matière de commercialisation.

Selon les règles établies, les sociétés distributrices de SCPI doivent au préalable « cibler », de manière bien précise, le type de clientèle à laquelle le produit est adapté.

De plus, elles ne doivent pas « mettre en avant les performances passées ». Elles ne doivent donc pas baser leur communication autour de celles-ci car les performances passées ne présument pas des performances futures. Il ne faut donc pas se fonder sur les performances passées pour juger de la rentabilité de l’investissement sur le long terme, dans le futur.

En outre, dans le cadre de l’assurance-vie, les compagnies d’assurance elles, en tant que distributeurs, doivent assurer une bonne communication et une bonne information sur le support. Ce qui implique qu’elles doivent informer les épargnants sur les modalités et les frais du support au sein d’un contrat d’assurance-vie.

La SCPI, des chiffres record !

La SCPI a atteint un record de collecte.

En effet, en 2016, les SCPI, toutes catégories confondues, ont collecté plus de 5 milliards, 5,56 milliards d’euros plus exactement.

Pourquoi un tel engouement ?

La SCPI reste avant tout un investissement immobilier.

Investissement qui permet de disposer d’un bien immobilier, sur le marché très privilégié de l’immobilier d’entreprise. Il s’accompagne de nombreux avantages (gestion locative déléguée, mutualisation du risque locatif, etc).

Le plus gros atout des SCPI reste le rendement, plus qu’attractif, qu’elles offrent. En 2016, la moyenne du marché des SCPI était de 4.63%, ce qui en fait un support intéressant, en comparaison des investissements financiers classiques.

L'auteur de l'article
Paul HAREL

Paul est issu d'une famille de financiers. De mère experte comptable et de père directeur financier, il se passionne de la gestion privée très tôt et démarre ses études à la Paris School of Business (ex-ESG Management School). Il part un an à Boston, pour étudier à la prestigieuse Boston University. Dès qu'il revient, il enchaine les expériences professionnelles dans le secteurs de la gestion d'actifs et de la gestion de portefeuille (en family-office et en cabinet de gestion de patrimoine). Il obtient un Master II en Gestion de Patrimoines à PSB, à la suite de deux années d'alternance au sein du cabinet Euodia Finance. 

Sur le même sujet
Quelles-sont les deux formes juridiques des OPCI ?
Par -
Investir dans des OPCI : De quoi s'agit-il ?
Par -
IFI et SCPI/OPCI : Quels changements à venir ?
Par -
Je souscris