Laissez vos coordonnées, nous vous rappelons rapidement !

Ou un spécialiste vous conseille au 09 52 57 30 37

SCPI et Assurance-vie : le duo gagnant

par | Assurance vie

SCPI et Assurance-vie : le duo gagnant

L’investissement dans les SCPI est rentable, très rentable. Incorporées dans un contrat d’assurance-vie, malgré les menaces qui pèsent sur sa fiscalité, les SCPI deviennent un des placements les plus efficaces du marché.

SCPI : UN COUPLE RENDEMENT/RISQUE EXCELLENT

Les SCPI sont des Sociétés Civiles de Placements Immobiliers. Ce sont des sociétés qui, comme leur nom l’indique, se positionnent sur le marché immobilier afin de se constituer un parc immobilier locatif et ainsi en dégager des revenus sous la forme de loyers. L’investisseur lui, achète des parts de cette société et se voit recevoir des dividendes en fonction de leur participation dans le capital de la société.

En affichant des rendements très élevés, aux alentours de 5,5 %, les SCPI sont l’un des placements les plus performants du marché. De plus, avec un organisme de gestion s’occupant de toute la relation avec les locataires, le confort pour l’investisseur est optimal. Le risque y est également très faible, compte tenu de la diversification des actifs de la SCPI. Cette diversification s’opère en termes de situation géographique des biens ainsi que sur leur nature propre (Bureaux, locaux commerciaux, entrepôt, immeuble) rendant ainsi ce placement très sécurisant pour l’investisseur. Le seul bémol pourrait provenir de la perception régulière de revenus fonciers, qui pourrait faire sensiblement augmenter l’imposition du foyer fiscal. Il existe cependant un moyen de capitaliser les revenus des SCPI, à savoir incorporer les parts de SCPI au sein d’un contrat d’assurance-vie.

L’ASSURANCE-VIE, UNE ENVELOPPE PARFAITE

Pour contrer l’éventuelle imposition supplémentaire engendrée par les revenus des SCPI, l’assurance-vie apparaît en effet comme la solution idéale. Et ce grâce à ses caractéristiques propres mais surtout grâce à son cadre fiscal avantageux. Car incorporer des SCPI dans un contrat d’assurance-vie permet de protéger fiscalement les revenus puisque l’investisseur n’est pas obligé de les percevoir directement. Il peut ainsi les laisser au sein du contrat d’assurance-vie et ne les toucher que lorsqu’il le souhaite.

Cette flexibilité est indéniablement l’un des atouts majeurs du contrat d’assurance-vie. De plus en bénéficiant du cadre fiscal avantageux de l’assurance-vie, l’investisseur se voit d’autant plus gagnant. En effet passé 8 ans, l’imposition est seulement de 7,5 % des intérêts (plus 15,5 % de prélèvements sociaux toutefois). Même si de plus en plus de bruits courent autours du traitement fiscal de l’assurance-vie, à cause des mesures de plus en plus strictes qu’impose le gouvernement, il est cependant très improbable que l’assurance-vie soit fortement impactée. Son statut de placement préféré des français rend l’assurance-vie pratiquement intouchable, d’où la certaine sécurité supplémentaire qu’offre ce support à moyen/long terme.

Sur le même sujet
Peut-on suspendre un contrat d’assurance vie ?
Par -
Les 4 erreurs à éviter pour cloturer son assurance-vie
Par -
Contrat d'assurance vie Primonial Sérénipierre : cap sur l'immobilier
Par -