Records atteints pour l'année 2019 pour les SCPI

par

Records atteints pour l'année 2019 pour les SCPI

Dans cet univers de taux bas durables les investisseurs sont légitimement à la recherche de nouvelles solutions pour mieux rémunérer leur épargne. Un des sujets déjà connu mais qui gagne encore du terrain sont les SCPI (Sociétés Civiles de Placement Immobilier) qui après des années d’existence gagnent petit à petit leurs lettres de noblesses. Cela tient à plusieurs raisons dont le rendement mais également de parts les nombreux avantages que ce type d’investissement peut conférer aux investisseurs (mutualisation du risque, gestion faite…).
Nous allons dans un premier temps reprendre le principe de fonctionnement de cet investissement, nous verrons ensuite les chiffres de 2019 en terme d’investissement et enfin nous regarderons les raisons qui favorisent ces véhicules immobiliers.

Le principe de fonctionnement

Une Société Civile de Placement Immobilier (SCPI) est une société qui gère et détient un portefeuille d’immeubles à usage locatif pour le compte d’épargnants, appelés « associés ». 

Chacun peut y investir à hauteur de sa capacité, comptant ou à crédit, et devenir ainsi indirectement et collectivement « propriétaire » des biens immobiliers composant le parc.

La société de gestion qui gère la SCPI accompagne l’investisseur tout au long de son investissement et en contrepartie de frais de gestion annuels libère les associés de toute la gestion locative et des frais financiers.

L’argent collecté auprès des associés est investi dans l’achat de différents types d’immeubles (habitations, bureaux, commerces, entrepôts...). La société de gestion recherche ainsi des biens immobiliers de qualité, situés dans des zones géographiques et économiques dynamiques.

Elle sélectionne attentivement des locataires, nationaux ou internationaux, provenant de différents secteurs d’activités pouvant atténuer ainsi le risque locatif. 

Son rôle ne s’arrête pas là, la société de gestion gère également l’entretien du parc immobilier, des éventuels travaux jusqu’à la vente du patrimoine, ces missions pouvant être sous-traitées. Elle encaisse les loyers et procède trimestriellement, à la fin des mois de janvier, avril, juillet et octobre, à une distribution potentielle de revenus au prorata du nombre de parts détenues. 

Comme pour tout placement immobilier, la valeur de l’investissement et les revenus distribués sont fluctuants et peuvent évoluer à la hausse comme à la baisse en fonction de l’économie générale et des marchés immobiliers. 

En toute transparence, l’investisseur est informé chaque trimestre de l’ensemble des opérations menées sur la période au travers d’un bulletin d’information, et d’un rapport annuel.

Elle a pour seul objet l’acquisition et la gestion d’un patrimoine immobilier locatif détenu directement ou indirectement. 

L’associé perçoit lui des loyers nets de gestion locative et de frais financiers. La seule obligation est de bien déclarer les revenus, et subir la fiscalité en fonction que la SCPI détienne ses biens en France ou à l’étranger.

Les chiffres 2019 pour la SCPI 

L’année 2017 détenait le record de collecte sur ce type de véhicule avec un montant de 6,2 milliard d’euros investi sur ce support. L’année 2018 avec une collecte de 5 milliards d’euro n’a pas su battre ce chiffre mais on constate que l’engouement est bien reparti pour cette année 2019.
Pour le début 2019 les montants évoqués sont de l’ordre de 4 milliards d’euros dirigés vers les SCPI. En faisant une règle de trois on arrive sur une estimation de l’ordre de 7-8 milliards d’euros d’ici la fin d’année ce qui peut alors reléguer 2017 au rang de deuxième meilleure année pour la collecte.
Ainsi à la fin du mois de juin 2019 la capitalisation totale des SCPI a atteint 60,3 milliards d’euros répartis sur 92 SCPI d’entreprises et 88 SCPI résidentielles soit 180 au total.
Le rendement moyen des SPCI sur 2018 est de 4,35% lié à la distribution du loyer auxquels il faut ensuite rajouter 0,82% de performance en plus lié à la revalorisation du prix des parts.
On peut s’attendre à un rendement en légère baisse suite à la revalorisation de l’année précédente à loyer constant, cependant les investisseurs pourront toujours bénéficier de performance liée à des revalorisations. 

Par ailleurs au cours de cette dernière année trois SCPI ont vu leurs capitalisations continuer à progresser pour dépasser 3 milliards d’euros: Rivoli Avenir Patrimoine, Immorente et Edissimo. Cette taille leur permet une mutualisation encore plus forte des risques de charges ou locatifs liés aux différents biens composant le parc. 

Simuler un investissement en SCPI maintenant!
Quel montant seriez-vous prêt à investir ?

Les raisons du succès des SCPI

Ce type d’investissement tire son épingle du jeu en cette période durable de taux bas qui entraine la baisse des rendements des actifs plus classiques. En effet la SPCI permet d’investir sur des actifs immobiliers avec des sommes relativement faibles, et ces permet en plus de bénéficier de la mutualisation offerte par le parc immobilier en question. Cela a permis de démocratiser cet investissement auprès d’un grand nombre de personnes.

La pierre reste un des investissements préférés des français de part la sécurité qu’elle offre en terme de prix, mais aussi par la récurrence du loyer qui est un outils parfait pour préparer sa retraite par exemple. La SPCI avec un rendement de 4,3% se démarque de la majorité des placements où les rendements baissent fortement.
De plus le fait que la gestion soit faite et que les loyers soient versés nets de frais liés à la gestion du parc permet également d’avoir une visibilité plus nette sur le complément de revenu ainsi obtenu. Surtout par rapport au travail de gestion d’un bien certaines personnes sont prêtes à accepter une baisse de rendement quitte à ne plus avoir de temps à consacrer à cette tache.
On peut dans ce cas également citer le fait que cela évite tout problème avec les retards de paiement, non paiements et vacances locatives. 

Enfin les dernières nées des SCPI qui détiennent un patrimoine hors de France permettent d’optimiser facilement la fiscalité du revenu sans beaucoup d’efforts en plus. Dans un contexte de matraquage fiscal et une augmentation de la CSG-CRDS beaucoup de personnes en profitent pour choisir ce support qui offre cet avantage supplémentaire.

En conclusion la SCPI depuis sa création garde ses nombreux avantages; même elle continue à progresser en terme de compréhension et de facilité d’investissement. La mensualisation e loyers pour certaines, la fiscalité plus douce lorsque les revenus générés hors de France atteint de plus en plus d’investisseurs. Le tout couplé à une mutualisation du risque, un rendement stable de plus en plus de français choisissent ce support.
Une information importante à savoir: toute les SCPI sont agrées par l’AMF, il est alors possible de trouver facilement les dernières informations et chiffres importants concernant chacune d’elle; toujours intéressant pour comparer les possibilités.

Sur le même sujet
Comment sélectionner une SCPI ?
Par -
Pourquoi investir dans une SCPI en 2016 , et avec quels risques ?
Par -
Les SCPI dans l'assurance-vie
Par -